Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Sortir

Insolite | Deux nageurs de l'extrême vont traverser le courant du Fromveur, à Ouessant

vendredi 7 août 2015 à 15:13 Par Thomas Lavaud et Pauline Kerscaven, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu Périgord

Alain Grégis et Jacques Tuset vont tenter de rallier, ce samedi, les deux phares emblématiques du Fromveur, sur l'île d'Ouessant. Ils vont devoir affronter les dangereux courants. Leur objectif : mettre en lumière un patrimoine en danger.

Alain Grégis et Jacques Tuset entourés par deux membres de l'Association des phares du Bonant.
Alain Grégis et Jacques Tuset entourés par deux membres de l'Association des phares du Bonant. © Radio France - Thomas Lavaud

Deux nageurs se sont fixés un défi sportif fou : traverser le Fromveur , "courant fort" en breton, entre les îles d'Ouessant et de Molène, dans le Finistère. Ce défi à un nom : Fromveur 2015 .

Ils se mettront à l'eau au pied du phare de Kereon et traverseront jusqu'au phare de la Jument. Au programme : huit kilomètres de nage sportive et intense car les courants sont très forts à cet endroit. Une hydrolienne devrait d'ailleurs y être installée prochainement. 

"Nul n'a passé Fromveur sans connaître la peur" Dicton breton

Mais Alain Grégis , le Périgourdin, et Jacques Tuset , originaire de Montpellier, ne sont pas fous. Ils sont habitués des marathons aquatiques. En 2013, déjà, ils ont rallié Armen et Tévennec, les deux phares au large de l'île de Sein. Jacques Tuset a également déjà traversé la Manche ou le détroit de Gibraltar. 

Sans combinaison !

Tout au long de la traversée, les deux marathoniens seront accompagnées par des bateaux, des nageurs sauveteurs et des kayakistes... 

Mais Jacques Tuset, 52 ans, n'aura pas de combinaison, ni de palmes. Alain Grégis portera lui une combinaison.

Les sportifs prévoient de partir du phare de Kereon à 11h30. A leur arrivée, ils se reposeront avant de se remettre à l'eau pour rejoindre la plage du Corz, sur l'île, vers 19h30. Ce défi va durer huit heures.Température de l'eau : 15 degrés !

A quoi va servir ce défi ?

Ce défi n'est pas simplement sportif. "La traversée pour moi est enthousiasmante mais elle ne suffit pas. L'intérêt c'est quand même d'associer au défi sportif une démarche caritative", confie Alain Grégis. 

 

"Les phares sont délaissés depuis des années" Alain Grégis, nageur

 

 Le but des nageurs est de mettre en lumière les phares et leur lente dégradation."Les phares sont délaissés depuis plusieurs années, notamment depuis que les gardiens de phares sont partis", poursuit le nageur. Il a donc conçu l'opération avec l'association Phares du Ponant, basée à Molène. 

Jacques Tuset a le temps d'admirer les phares quand il est dans l'eau. "C'est vraiment impressionnant d'être dans l'eau et d'admirer ces monuments. C'est un endroit qui est très dangereux puisque les marins le redoutent. Ces phares sont en quelque sorte la lumière qui préserve la sécurité des pêcheurs."

Le défi devrait aussi permettre de financer un projet de découverte du patrimoine des phares, pour des collégiens, l'été prochain. 

Ecoutez le reportage de Thomas Lavaud

Nageurs Ouessant ENRO