Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

La Drômoise Louise Longueville devient Juste parmi les Nations

-
Par , France Bleu Drôme Ardèche

Une distinction à titre posthume car cette dame est décédée en 1961. Mais les deux enfants qu'elle a sauvés et élevés dans ce village de la Drôme entre 1942 et 44 ont tenu à lui rendre hommage. Ce dimanche à 16h30, une cérémonie est donc organisée en son honneur à la Mairie de Chatuzange le Goubet.

Le diplôme des Justes
Le diplôme des Justes

Louise Longueville méritait bien cet honneur : une plaque va être installée sur la tombe de Louise Longueville mais aussi en Mairie pour saluer son courage et rappeler aux jeunes générations cet épisode de la seconde Guerre mondiale.Elle a donc protégé Michel et Henri Jabko ... après la Déportation de leur père... et séparés quelques années de leur mère qui avait réussi à se réfugier dans la région de Grenoble.

Le courage de Louise et de tout un village

Les deux enfants de 7 et 3 ans ont donc été confiés à "Mademoiselle" Longueville entre 1942 et 1944. Ils vivent dans le petit hameau de Papelissier, près de Chatuzange le Goubet. Cette dame célibataire va prendre soin d'eux : Michel est inscrit à l'école et aura une vie de "gamin" intégré dans le village de la Drôme. Henri lui aussi aura la chance de jouer avec les autres enfants du village.

Ils vont aller à l'école mais Louise va respecter la confession de ces deux enfants juifs et refusera qu'ils soient bâptisés. Les habitants de Papelissier sont au courant de la situation, mais protègeront les deux garçons par leur silence, en plein régime de Vichy.

60 Drômois Justes parmi les Nations

A l'automne 1944, Michel part rejoindre sa mère à Paris. Henri suivra le même chemin un an plus tard. Mais les deux enfants vont grandir et ne manqueront pas de rendre visite régulièrement à Louise Longueville. Elle décède en 1961.

Pierre Osowiechi de l'Institut Yad Vashem

Il y a à ce jour 60 Drômois et Drômoises qui sont Justes parmi les Nations, un titre décerné par l'institut Yad Vashem de Jérusalem aux personnes non juives qui ont sauvé des juifs sous l'Occupation.

Louise Longueville, une Drômoise Juste parmi les Nations.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu