Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Sortir

La pluie d'étoiles filantes à son apogée dans la nuit de mercredi à jeudi

mercredi 12 août 2015 à 17:25 France Bleu Paris

On les appelle les Perséides : ces poussières de comètes se transforment en étoiles filantes lorsqu'elles entrent dans l'atmosphère terrestre. C'est dans la nuit de mercredi à jeudi que cette pluie d'étoiles sera à son apogée, avec une centaine d'étoiles filantes à voir chaque heure.

La mi-août est en général le meilleur moment pour observer le ciel
La mi-août est en général le meilleur moment pour observer le ciel © MaxPPP

Si vous avez la Nuit des Etoiles le week-end dernier, c'est le moment de vous rattraper ! La nuit de mercredi à jeudi s'annonce particulièrement propice à l'observation du ciel : elle correspond à l'apogée du passage de la Terre dans le nuage de poussières laissées par la comète Swift-Tuttle. 

Ce phénomène, qui se produit chaque année entre mi-juillet et mi-août, a un nom : les Perséides. Ces poussières de comète, en approchant la Terre, "cognent dans les molécules de l'atmosphère et ce choc, extrêmement violent, produit de la lumière" , selon Jérémie Vaubaillon de l'Observatoire de Paris. En d'autres termes, "chaque caillot se transforme en étoile filante".

Une centaine d'étoiles par heure

Et des étoiles filantes, il va y en avoir beaucoup cette nuit : une centaine par heure, visibles partout à la surface de la Terre. Le phénomène des Perséides est déjà en cours depuis plusieurs semaines, mais cette année il ne sera jamais aussi puissant qu'entre mercredi et jeudi

Le spectacle devrait être d'autant plus appréciable cette année que la Lune ne sera pas visible, car elle est actuellement en phase de nouvelle Lune : l'observation ne sera donc pas troublée par la luminosité de la Lune... à condition, bien sûr, de pouvoir profiter d'un ciel dégagé, ce qui n'est pas prévu dans tout le pays