Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Le réveil olfactif français bientôt commercialisé

- Mis à jour le -
Par France Bleu

C'est une création française ! Le SensorWake, le réveil qui vous tire du sommeil avec des odeurs est disponible en pré-vente depuis ce jeudi matin sur le site de crowdfunding Kickstarter qui permet le financement de projets sur Internet. Le créateur espère atteindre l'objectif de 50.000 euros de dons pour le commercialiser.

Le SensorWake
Le SensorWake

Se réveiller avec des croissants chauds et du café frais tous les matins, c’est bientôt possible, du moins avec leur odeur. Une campagne de financement participatif vient de débuter sur Kickstarter. Sur ce site, les internautes peuvent financer des projets d’innovation et permettre à des start-ups de prendre leur envol. Ainsi, Kickstarter propose aux internautes de financer le SensorWake, un réveil bien particulier qui réveille ses utilisateurs grâce à des odeurs agréables . En échange de ce financement, les donneurs recevront un réveil olfactif.

A l’origine du projet, Guillaume Rolland, un Nantais étudiant en technologie.  A seulement 18 ans, il est repéré par Google l’an dernier grâce à son invention à la « Google Science Fair », un concours où il était le seul Français parmi les 15 finalistes. Depuis, il a monté une équipe de quatre ingénieurs et son réveil olfactif se fait remarquer dans les plus grands salons mondiaux consacrés à la technologie . Si les dons atteignent la somme demandée par Guillaume Rolland sur Kickstarter, soit 50.000 euros, les réveils pourront être fabriqués et envoyés. Dans le cas contraire, le réveil olfactif ne verra pas encore le jour.

A 18 ans, Guillaume Rolland est désormais à la tête d'une équipe de quatre ingénieurs
A 18 ans, Guillaume Rolland est désormais à la tête d'une équipe de quatre ingénieurs

Réveillé par l'argent

La machine fonctionne comme une machine à café à dosettes de type Nespresso. On loge de petites capsules dans le réveil qui va diffuser les odeurs tous les matins. Pour créer ses parfums, SensorWake a travaillé en partenariat avec Givaudan, le leader mondial de la création de parfum, afin de garantir une bonne qualité d’odeurs.

Pour l’instant quelques-unes ont été créées, certaines sont même très originales. On peut par exemple se réveiller à l’odeur de l’herbe coupée, de la fraise Tagada ou encore ... du dollar ! Peu importe le parfum, le réveil est garanti en moins de deux minutes. Pour les plus endormis, pas de panique, la machine a une alarme sonore.

Un projet qui sent bon

Le SensorWake n’a plus que 33 jours pour convaincre mais le projet devrait fonctionner au vu des dons amassés. Sur les 50.000 euros demandés sur Kickstarter 35.000 ont déjà été récoltés . Le projet attire et pas seulement les Français…sur le site, de nombreux commentaires témoignent d’un engouement international.

Pour recevoir le réveil chez soi il faudra débourser au minimum 60 euros. Tous les packs contiennent des capsules, à renouveler. Chaque capsule réveille 60 fois, soit à peu près deux mois par recharge. Pour ceux qui ont ou qui voudraient commander ce réveil, il faudra cependant être patient : la livraison est prévue en novembre 2015.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess