Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Sortir

Les habitants de la Citadelle, une série animalière de France Bleu Besançon

lundi 16 juillet 2018 à 17:19 - Mis à jour le vendredi 17 août 2018 à 8:00 Par Régine Jessel et Cyril Seguin, France Bleu Besançon

La Citadelle de Besançon abrite un zoo. Mais en dehors des enclos évolue une faune locale qui a pris possession des vieilles pierres, des arbres, des tours... Présentation de ces habitants insolites.

Les habitants de la Citadelle de Besançon
Les habitants de la Citadelle de Besançon © Getty

Citadelle, Besançon, France

Cyril Seguin, animateur de France Bleu Besançon, est allé à la rencontre des soigneurs - Frédéric, Ludivine, Lucie... - qui prennent soins des animaux hébergés au zoo de la Citadelle. Mais ils connaissent également très bien les habitants clandestins qui ont investi les immenses fortifications. Attention, ouvrez les yeux, souvent on ne soupçonne pas leur présence.

Les oiseaux communs

Parmis les oiseaux que vous croiserez à la Citadelle, il y a les hirondelles de cheminée, de couleur noir métallique avec une queue très pointue et fine. Les martinets sont reconnaissables à leur cri très fort et s'installent dans les trous des murs. Les moineaux domestiques sont nombreux ici. Installez des mangeoirs et des nichoirs pour les attirer dans votre jardin.

L'hirondelle de cheminée

Comment accueillir les oiseaux dans son jardin

L'hirondelle de cheminée - Getty
L'hirondelle de cheminée © Getty

Le chouka des tours

Le chouka fait partie de la famille des corbeaux et des corneilles. Il fait son nid dans les interstices des murs. Pour le reconnaître, il vit en groupe, il a une tête grise et des yeux bleus. Il est omnivore et fait partie des nettoyeurs.

Le chouka des tours

Le faucon pélerin

Le faucon pélerin est un rapace emblématique de la famille des oiseaux rupestres. C'est le plus rapide en piqué. Ils sont installés en flanc de falaise. C'est un rapace qui a frôlé la disparition. Ils sont très sensibles au dérangement humain.

Le faucon pélerin

Le faucon pélerin - Getty
Le faucon pélerin © Getty

Le faucon crécerelle

Le faucon crécerelle vit à l'intérieur de la Citadelle, plusieurs couples nichent ici, on en trouve également en ville. Il se nourrit de petites souris. On le reconnaît facilement en vol, la queue est ronde et a un liseré noir sur le bord de la queue.

Le faucon crécerelle

La chouette effraie

Elle aime bien nicher dans les greniers. La chouette effraie est connue, car très jolie. Les pelotes de déjection sont un indicateur des endroits où elle s'installe. Comme chez les rapaces, les oeufs vont éclorent à plusieurs jours d'intervalles. Le dernier né ne survivra que s'il y a assez de proies dans le secteur.

La chouette effraie

La chouette effraie - Getty
La chouette effraie © Getty

Les chauves-souris

Il y a une trentaine d'espèces de chauves-souris en Franche-Comté. L'espèce la plus courante à la Citadelle est le Grand Rhinolophe, une chauve-souris qui fait 35-40 cm d'envergure. Elles sont installées dans un des souterrain de la Citadelle dont l'accès est protégé car elles ont besoin de tranquilité. Durant l'hiver, elles se mettent en dormance, il y a peu d'insectes. La chauve-souris allaite ses petits, elles fonctionnent en crèche : quand une partie va chasser, les autres gardent les petits.

Les chauves-souris

Le mode de vie des chauves-souris

La couleuvre verte et jaune

C'est un serpent assez commun et bien présent dans l'enceinte de la Citadelle. Elle n'est pas venimeuse. C'est plutôt elle qui va s'enfuir en cas de bruit. Très discrète, il faut avoir de la chance pour l'apercevoir en pleine journée.

La couleuvre

La couleuvre verte et jaune - Aucun(e)
La couleuvre verte et jaune - Félix reimann / Wikipedia

Le papillon

Il y a environ 150 espèces de papillons en Franche-Comté. Les papillons ont souvent des plantes de prédilection - plante hôte - pour pondre. Si ces plantes disparaissent, la population de papillons diminue. Il faut maintenir la diversité dans les plantations de vos jardins et ne pas utiliser de produits chimiques pour préserver les papillons.

Les papillons communs

Le chamois

C'est étonnant, mais oui il y a des chamois à la Citadelle. L'habitat est ici tout à fait adapté à l'animal, des zones pentues avec rochers et herbe. Il n'ont pas peur des visiteurs et se laissent approcher.

Le chamois

Le chamois - Getty
Le chamois © Getty

Le castor

Le castor a recolonnisé assez récemment le Doubs, depuis une dizaine d'année environ. C'est une espèce batisseuse et il peut abattre des arbres de 50 cm de diamètre. Il trouve ici le gîte et le couvert, des endroits tranquilles et son arbre préféré, le saule.

Le castor

Le harle bièvre

Le harle bièvre est très courant en Franche-Comté, au contraire d'autres régions de France. C'est un canard plongeur qui vit en groupe et qui mange des poissons. Il a un bec assez long pour faciliter la pêche. Il chasse sous l'eau, est très rapide et agile.

Le harle bièvre

Le harle bièvre - Getty
Le harle bièvre © Getty