Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Sortir

A Lunéville, des cours pour apprendre à nager comme une sirène

mardi 11 août 2015 à 17:46 Par Lucas Valdenaire, France Bleu Sud Lorraine

En Meurthe-et-Moselle, il est possible d’apprendre à nager comme une sirène. A Lunéville, au centre nautique Aqualun’, des cours d’"hydrosirènes" sont organisés depuis le mois de mars. C’est l’un des premiers en France à proposer cette activité venue tout droit des États-Unis. A la fois ludique et physique, ce nouveau sport connaît un véritable succès.

C'est une première pour Roland et Mathilde, père et fille.
C'est une première pour Roland et Mathilde, père et fille. © Radio France - Lucas Valdenaire

Voilà un rêve d'enfant devenu réalité : onduler sous l'eau comme Ariel, la petite sirène des studios Disney. Depuis le mois de mars à Lunéville (en Meurthe-et-Moselle), il est possible d'apprendre à nager comme une véritable sirène. Deux fois par semaine, ils sont une dizaine à enfiler leur queue argentée avant de plonger dans l'eau. Le centre Aqualun' est l'un des premiers en France, le premier en Lorraine, à proposer cette activité inventée aux Etats-Unis. C'est une première pour Aurélie, 32 ans, responsable commerciale : "ça me semblait complètement ahurissant de jouer la sirène dans une piscine, du coup, ça m'a donné envie de le faire. J'ai de la chance parce que j'ai fait de la natation pendant très longtemps donc c'est assez facile pour moi. Mais le fait d'avoir les jambes serrées et d'onduler comme une sirène, c'est vraiment pas évident au début. Le fait de rester assez stable dans l'eau c'est ça le plus compliqué."

Pour Aurélie, le fait d'avoir les jambes serrées, "ce n'est vraiment pas évident".

Même chose pour Roland, 55 ans, venu accompagner sa fille Mathilde. Après avoir enfilé une queue bleue à paillette, il s'est vite rendu compte que faire la sirène était en réalité un sport très physique : "je n'étais pas du tout parti pour la sirène, mais pour la monopalme. La sirène, il paraît que c'est beaucoup plus dur. Comme on n'a pas l'habitude d'être maintenu, on a tendance à vriller de tous les côtés. Le moniteur dit que c'est beaucoup à base d'abdos. Avoir des bases de papillon, c'est génial, ça permet de commencer cette ondulation. Je ne sais pas comment on dit sirène au masculin, mais c'est vraiment quelque chose à faire."

Roland : "je ne sais pas comment on dit sirène au masculin, mais en tout cas, c'est quelque chose à faire".

Si vous voulez tester la queue de sirène à Aqualun', il y a deux cours par semaine : le mercredi soir et le samedi midi . Mais attention, il faut réserver deux semaines à l'avance. Une heure de cours vous coûtera un peu moins de 10 euros. Avec l'abonnement, c'est moins cher.