Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Sortir

À Pau, des couchsurfers du monde entier viennent pour l’été

jeudi 6 août 2015 à 18:42 France Bleu Béarn

Partir en vacances, et se loger gratuitement. Cela peut paraître un doux rêve mais cela existe bel et bien. Cela s'appelle le couchsurfing. Et à Pau, ils sont nombreux à accueillir des voyageurs venus du monde entier.

Le couchsurfing permet l'hébergement de touristes par l'habitant (photo d'illustration).
Le couchsurfing permet l'hébergement de touristes par l'habitant (photo d'illustration). © Alexandre Chassignon - Radio France

Créé aux Etats-Unis il y a plus de dix ans , le couchsurfing attire de plus en plus d’adeptes en France. Et à Pau, des dizaines de personnes accueillent chaque semaine des globe-trotters de passage dans la région.

Le concept est simple : vous vous inscrivez sur un site internet et vous entrez en relation avec des couchsurfers du monde entier. Selon vos affinités et vos disponibilités , il ou elle pourra vous accueillir gratuitement pour quelques jours. Le but, c'est évidemment de faire des rencontres, d'échanger les expériences, et de voyager autrement.

Des voyageurs venus des quatre coins du monde

Pau compte plus de 2 000 références de couchsurfers mais au final une cinquantaine d'utilisateurs seulement accueille régulièrement des voyageurs. Et ils sont nombreux à venir chaque année, attirés par la proximité de la mer, de la montagne, et de l’Espagne, ou en pèlerinage sur le chemin de Saint-Jacques-de-Compostelle.

Florian est un jeune urgentiste de 29 ans. Installé à Pau depuis 9 mois, il reçoit chaque semaine des voyageurs du monde entier et anime la page Facebook de la communauté couchsurfing de la région. Pour lui accueillir des étrangers, c’est une façon de voyager sans se déplacer.

"C’est agréable de rencontrer des gens qui apportent avec eux leur culture, leur vécu. Et ça nous intéresse autant de découvrir leur culture qu’eux de découvrir la culture locale en venant chez nous". — Florian, couchsurfer

L’esprit couchsurfing

Bien sûr, accueillir des inconnus chez soi, cela ne convient pas à tout le monde. "Il y a un vrai esprit couchsurfing" , assure Florian. Des gens "ouverts d’esprit " et avides de faire de nouvelles rencontres. Pas question de rentrer s’enfermer dans sa chambre , il faut aller vers l’autre, discuter, échanger.

Et pour les voyageurs, c’est une façon de découvrir la ville autrement. "Cela n’a rien à voir avec l’hôtel, c’est une vraie expérience, ça permet de rentrer dans la vie des habitants " explique Tim, un jeune irlandais de passage à Pau pour quelques jours.

Symbole de cet "esprit couchsurfing ", chaque vendredi, les hôtes palois et leurs invités du moment se retrouvent autour d’un verre pour échanger leurs expériences .

Florian accueille en couchsurfing Tom, un jeune irlandais qui visite Pau.