Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Sortir

A Pont-à-Mousson, grosses motos et rouflaquettes : c'est le Crazy American Week-end

samedi 22 août 2015 à 23:01 Par Lucas Valdenaire, France Bleu Sud Lorraine

Une armée de motos et de voitures américaines débarquent à Pont-à-Mousson pour le Crazy American Week-end. Des passionnés de vieilles mécaniques se rassemblent pour deux jours de fête, de rencontres et de concerts rock.

Didier au volant de son trike, sa moto à trois roues
Didier au volant de son trike, sa moto à trois roues © Radio France

Sur l'Ile d'Esch, ça sent le gazole et ça gronde sous le capot. Pendant deux jours à Pont-à-Mousson, c'est le Crazy American Week-end, 7eme édition du genre. Près de 400 voitures, 1.000 motos et 7.000 passionnés sont attendus sur l'ensemble du week-end. Parmi eux, Didier et son bandana rouge, un mordu de "trike" : "un engin hybride entre la moto et la voiture. Quand on est assis sur cette machine à trois roues, on fait corps avec elle. Là, on se dit c'est fou, c'est génial! C'est un véhicule qui pèse à peu près 700 kilos et qui développe 150 chevaux. Forcément ça attire l'oeil."

American SON Didier

Les véhicules viennent de toute la France et même de toute l'Europe. Pour la grande majorité, des anciennes mécaniques américaines rénovées par des mécaniciens, amateurs ou professionels.

Sur l'Ile d'Esch, un millier de motos au milieu des tentes de camping - Radio France
Sur l'Ile d'Esch, un millier de motos au milieu des tentes de camping © Radio France

Alex est chauffeur routier le jour, garagiste en herbe la nuit. Il a acheté son pick-up de 1957 en Belgique et peut y consacrer jusqu'à quatre heures tous les soirs après le travail. Il adore le rockabilly et rêve d'Amérique. Il n'y est jamais allé.

Il a fallu deux ans à Alex le routier pour rénover son pick-up de 1957 - Radio France
Il a fallu deux ans à Alex le routier pour rénover son pick-up de 1957 © Radio France - Lucas Valdenaire

Partout, des blousons en cuire et des jeans Levis. Mais pas que, il y a aussi des concerts de rock, des ateliers tatouage et des concours de bras de fer. Toute la journée, les duels s'enchaînent et la sono crache des riffs de guitare.

Sur scène, le concours de bras de fer se joue avec les ZZ Top dans les oreilles - Radio France
Sur scène, le concours de bras de fer se joue avec les ZZ Top dans les oreilles © Radio France

Lui assure avoir déjà cassé plusieurs bras les années précédentes. Bubu, président d'un club de motards. Son objectif : rénover avec des copains les vieilles Harley-Davidson. "On restaure les motos, on refait tout avec du neuf. Ce n'est pas une passion qui prend du temps, c'est une passion qui prend la vie."

American SON 2 Bubu et Sophie

Bubu, Sophie, une Harley et déjà six ans de mariage - Radio France
Bubu, Sophie, une Harley et déjà six ans de mariage © Radio France - Lucas Valdenaire

 

American Tout sonore (à shunter)

Pour la panoplie complète, impossible d'oublier le chapeau de cow-boy - Radio France
Pour la panoplie complète, impossible d'oublier le chapeau de cow-boy © Radio France

Alors si ça vous tente, rendez-vous entre 10h et 19h à Pont-à-Mousson encore ce dimanche pour le deuxieme et dernier jour. Comptez 3 euros l'entrée et c'est gratuit pour toutes les voitures et motos "made in USA".