Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Sortir

Près de 30 brebis tuées après une attaque de loup à font d'Urle

samedi 17 août 2013 à 8:34 Par Emmanuel Champale, France Bleu Drôme Ardèche

Spectaculaire attaque le week-end dernier dans le Vercors drômois. Le troupeau de François Monge et de plusieurs autres éleveurs a été attaqué très probablement par un loup. Prises de panique, en tout 28 brebis se sont jetées d'une falaise de Font d'Urle. Les éleveurs sont très remontés.

Une brebis tuée par le loup dans le Haut-Diois au mois de juillet
Une brebis tuée par le loup dans le Haut-Diois au mois de juillet © Radio France - Nicolas Gondouin

Ce ne sont finalement pas 2 brebis, mais près de 45 tuées le week-end dernier dans plusieurs attaques de loup dans la Drôme. Nous vous en parlions en début de semaine, dans le Haut-Diois, 2 brebis ont été tuées, à Valdrôme. Mais quasiment au même moment, dans le Vercors drômois, le troupeau de François Monge et de plusieurs autres éleveurs était lui aussi attaqué. 28 betes prises de panique ont sauté du haut d'une falaise.

L'attaque de Font d'Urle.

François Monge est, comme ses collègues, à la fois très remonté et dépité. 

François Monge

Près de 200 bêtes ont été tuées depuis le début de l'année dans la Drôme. François Monge en est persuadé, il y a de plus en plus de loup depuis 20 ans dans la région, et le prédateur avance. 

Le loup avance.

Malgré les tirs de défense mis en place depuis le début de l'été, aucun loup n'a encore été tué. Pour les éleveurs, il est de plus en plus difficile de trouver des bergers qui veulent garder des troupeaux.

Les bergers de plus en plus difficiles à recruter

En Isère, la FDSEA et la Chambre d’agriculture devraient bientôt mettre en place une cellule de soutien psychologique pour les éleveurs et bergers victimes d'attaques de loup