Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Sortir

VIDÉO - Près de Caen, le premier bar où l'on peut lancer des haches a ouvert ses portes

dimanche 8 octobre 2017 à 12:38 Par Jean-Baptiste Menanteau, France Bleu Normandie (Calvados - Orne)

A Bretteville-sur-Odon, près de Caen, un bar a ouvert ses portes samedi 7 octobre et petite particularité, il est possible pour les clients de s'initier au lancer de hache.

Le bar s'appelle le "Valhalla", du nom que les vikings donnent au paradis.
Le bar s'appelle le "Valhalla", du nom que les vikings donnent au paradis. © Radio France - Jean-Baptiste Menanteau

Bretteville-sur-Odon, France

L'idée est toute simple et pourtant le concept n'existait pas en France. Alors quel meilleur endroit que la Normandie, terre des vikings, pour l'importer ? Un "bar à haches" a ouvert ses portes samedi 7 octobre à Bretteville-sur-Odon, à proximité de Caen. L'établissement propose à ses clients des cibles sur lesquels s'exercer au lancer de haches.

Aux Etats-Unis et au Canada, le lancer de haches est en plein essor ces dernières années et l'idée a fini par traverser l'océan Atlantique pour atterrir jusqu'aux oreilles d'Adrien Picard. Le jeune Caennais de 25 ans s'exerçait déjà au lancer au sein d'une association normande. Il a donc décidé, avec deux associés, de tenter le pari.

Des pas de tirs sécurisés et contrôle d'alcoolémie avant chaque session

A l'intérieur, il règne un esprit "viking" pleinement assumé, qui se reflète jusque dans le nom du bar, "le Valhalla", le paradis des guerriers dans la mythologie nordique. Côté sécurité, toutes les précautions ont été prises. Les pas de tirs sont séparés par des planches de contreplaqués et du grillage protège l'ensemble. Les haches ne sont pas aiguisés.

Dernier détail, et non des moindres, il faudra choisir entre boire et lancer. "Vous n'avez pas le droit de lancer si vous dépassez un certain taux d'alcoolémie", assure Adrien Picard. Par précaution, les clients devront souffler dans un éthylotest avant d'entamer une session et un moniteur supervisera l'ensemble.

Après ces vérifications, reste à apprendre la technique du lancer, et là, rien de très compliqué. "Le but, c'est de ne pas mettre de force, parce que le poids de la hache suffit à planter", explique Adrien Picard. A 4 mètres de distance et avec un peu d'entraînement, le coup de main est facile à prendre. Pour les clients, il faudra débourser 6 euros pour une demi heure et 10 euros pour une heure complète.

"Le Valhalla"
6 avenue de la grande plaine
Bretteville-sur-Odon