Sortir

Quinze histoires du Tour de France par Daniel Mangeas

Par Benoît Martin, France Bleu Normandie (Calvados - Orne) et France Bleu Cotentin lundi 7 juillet 2014 à 13:25

Daniel Mangeas, le speaker du Tour de France
Daniel Mangeas, le speaker du Tour de France © Norbert Falco - Maxppp

Du 5 au 27 juillet 2014, Daniel Mangeas commente la 101e édition du Tour de France. Une édition à la saveur particulière pour le speaker officiel de la Grande boucle depuis 1974. C'est la dernière année qu'il officie sur le Tour.

Le speaker officiel de la Grande boucle depuis 1974 officie pour la dernière fois pour ce 101e Tour de France. Et pour l'occasion, Daniel Mangeas, Manchois, revient pour France Bleu Cotentin sur quelques uns des grands moments qui ont marqué l'épreuve durant les quatre dernières décennies.

Il nous raconte tout depuis la domination de Bernard Hinault jusqu'à la radiation de Lance Armstrong, en passant par les exploits de Laurent Jalabert ou Thomas Voeckler. Revivez avec lui les temps forts des 40 derniers Tours de France.

Quinze épisodes à écouter chaque jour du 7 au 25 juillet sur France Bleu Cotentin et à retrouver ci-dessous.

L'histoire du Tour à l'étranger. "Quand on va en Grande-Bretagne, il y a presque plus de monde qu’en France ."

Le Tour de France raconté par Daniel Mangeas : à l'étranger

Les premiers mots de Daniel Mangeas sur le Tour (1974). "Le speaker titulaire était tombé en panne dans les Pyrénées. "

Le Tour de France raconté par Daniel Mangeas : premiers mots

Bernard Thévenet, l'homme qui détrôna Eddy Merckx (1975). "Au-delà du champion, Bernard Thévenet c’est la gentillesse même ."

Le Tour de France raconté par Daniel Mangeas : Bernard Thévenet

Bernard Hinault, l'insatiable vainqueur. Daniel Mangeas le croise dans la Manche dès 1974.

Le Tour de France raconté par Daniel Mangeas : Bernard Hinault

Le public de la Grande boucle : "C’est le seul événement où le PDG est à côté de son ouvrier, c’est toute la France qui est au bord de la route. "

Le Tour de France raconté par Daniel Mangeas : le public

Thomas Voeckler, le plus rusé du peloton. "C’est un battant. Lorsqu’il attaque, c’est souvent payant. "

Le Tour de France raconté par Daniel Mangeas : Thomas Voeckler

Le dopage fait vaciller le Tour (1998). "C’est une année noire mais finalement cela a permis de crever un abcès. On a été montré du doigt, je crois que dans quelques temps on pourra être montré en exemple. "

Le Tour de France raconté par Daniel Mangeas : 1998, année du dopage

Laurent Fignon, trois victoires sur le Tour (ou presque). "L’année 1984, il a été plus fort que jamais. "

Le Tour de France raconté par Daniel Mangeas : Laurent Fignon

Lance Armstrong : plus dure sera la chute. "Je lui reproche d’avoir triché et surtout, d’avoir dit qu’il ne trichait pas. "

Le Tour de France raconté par Daniel Mangeas : Lance Armstrong

L'Alpe d'Huez, sommet du Tour. "C’est l’étape que les grimpeurs veulent gagner. "

Le Tour de France raconté par Daniel Mangeas : L'Alpe d'Huez

Laurent Jalabert, du sprint à la montagne. "J’entends encore le fracas de sa chute dans ma tête. "

Le Tour de France raconté par Daniel Mangeas : Laurent Jalabert

Greg Lemond, un Américain en jaune à Paris. Sacré caractère.

Le Tour de France raconté par Daniel Mangeas : Greg Lemond

Richard Virenque, le chouchou devenu paria. "D’emblée on a vu qu’il y avait quelque chose chez Virenque : ce profond amour du Tour de France et un ego. "

Le Tour de France raconté par Daniel Mangeas : Richard Virenque

Le règne du roi Miguel Indurain (1991-1996). "On devinait lla fin de ’histoire. "

TDF CHRO - Indurain

Les Champs Elysées, écrin pour le Tour. "C’est Yves Mourousi qui a eu l’idée. "

Le Tour de France raconté par Daniel Mangeas : Les Champs Elysées