Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Spectacles DOSSIER : Festival d'Avignon

"Amitié", la pièce itinérante du festival d'Avignon va à la rencontre de son public

"Amitié" est la pièce itinérante qui se joue cette année au festival d'Avignon, mais loin des salles de théâtre. Toute l'équipe déambule dans toute la région et touche un public différent, peu habitué à se déplacer pour aller voir un spectacle en temps normal.

Avignon, France

Ils sont trois comédiens et vadrouillent en Avignon tels des saltimbanques, à l'occasion de l'édition 2019 du festival. 

Avec deux ou trois lumières, un décor simple et une estrade, François Chattot, Jacques Mazeran et Martine Schambacher se sont installés tantôt dans une cours de château, dans un collège ou encore, le 13 juillet dernier, dans la concession automobile BMW d'Avignon. Ils jouent "Amitié", une pièce écrite et mise en scène par Irène Bonnaud, durant toute la durée du festival.

Parce que la pièce "Amitiés" est itinérante, et que la troupe doit se déplacer avec le moins de matériel possible, la metteuse-en-scène Irène Bonnaud a choisi de reprendre les codes premiers du théâtre : 

Tout repose sur les trois comédiens

Pas de projection vidéo ni d'effets spéciaux, rien de superflu. Seulement quelques objets, une garde-robe, un spot de lumière en forme d'étoile, une caisse, occupent la scène et ses accotés.

On peut s'attendre à quelque chose d'assez sommaire, réagit une spectatrice à la concession automobile, mais en fait c'est très bien réalisé. 

Irène Bonnaud raconte, à travers cette pièce, l'amitié qui liait Eduardo de Filippo, immense dramaturge napolitain, star immense en Italie, à l'écrivain et intellectuel Pier Paolo Pasolini et leur projet de film en commun qui n'a jamais vu le jour, suite à l'assassinat de Pasolini en 1975.  Le synopsis : Un Roi mage plutôt napolitain suit l’étoile de Bethléem mais son périple, fait de rencontres, prend le pas sur sa quête...

Comment adapter son jeu de comédien au lieu ? 

L'itinérance implique une adaptation permanente. Avec "Amitié", la troupe doit sans cesse se réapproprier l'espace.  "La pièce est belle dans sa modestie" confesse Martine Schambacher, la comédienne. 

L'autre jour, on jouait dans une cours de château, sur un plateau à la base installé pour un orchestre philharmonique. On s'est senti obligé, d'instinct, à occuper tout l'espace. C'était ridicule.

A trois, les comédiens préfèrent se concentrer sur 6m par 2,50m de scène. C'est la longueur de leur rambarde, dont ils se servent comme repère. 

Comme tout interprète, les comédiens adaptent leur jeu en fonction des réactions du public. Et à chaque représentation nouvelle dans un lieu atypique, ils se doivent d'emmener le public avec leurs personnages à la recherche de cette étoile de Bethléem...

Le pari est réussi : "Jouer dans un lieu qui n'est pas un lieu de théâtre, ça accroît la poésie de la pièce" lance à la fin d'une représentation, un spectateur avec des étoiles dans les yeux.

La dernière représentation du spectacle aura lieu ce mardi soir à la Salle Jacques Buravand à Boulbon. La troupe partira ensuite sur les routes de France dès la rentrée 2019.

Choix de la station

France Bleu