Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mariage gay : Vincent et Bruno se sont dit "oui" à Montpellier

-
Par France Bleu

Le premier mariage homosexuel en France a été célébré mercredi à Montpellier, avec l'union de Vincent Autin et Bruno Boileau. La cérémonie, qui a rassemblé plusieurs centaines de personnes, était célébrée par la maire socialiste Hélène Mandroux.

Les deux hommes, visiblement émus, avaient été accueillis par de très longs applaudissements.
Les deux hommes, visiblement émus, avaient été accueillis par de très longs applaudissements.

Ils se sont dits oui ! "Ce jour vous l'avez rêvé, et ce jour devient une réalité. Vincent, Bruno, nous allons, vous allez vivre un moment historique. Un moment historique pour notre pays, pour notre République", annonçait aux futurs époux la maire socialiste Hélène Mandroux en entamant la cérémonie, en présence de la ministre des Droits des femmes, Najat Vallaud-Belkacem, venue y assister à titre privé.

Premier couple gay marié de France

Vincent et Bruno Boileau –Autin, 40 ans et 30 ans, ensemble depuis bientôt sept ans, forment depuis mercredi le premier couple de même sexe marié de France : familles et invités les attendaient en nombre à la mairie de Montpellier pour ce moment historique, après le houleux débat sur la loi autorisant le mariage pour tous.

Sobriété et applaudissements

La cérémonie s’est déroulée sans heurts, si l’on excepte la très brève irruption en face de la mairie d’un groupe d’opposants à la loi venus brûler des fumigènes, mais rapidement délogés par les forces de l’ordre. Mais surtout, la cérémonie était sobre, à l’image de celle d’un mariage entre personnes de sexe différent : pour la cérémonie proprement dite, les formules retenues seront traditionnelles.

"Vincent Autin, voulez-vous prendre pour époux Bruno Boileau ?", "Bruno Boileau, voulez-vous prendre pour époux Vincent Autin ?", a ainsi demandé Mme Mandroux. Lorsqu'ils ont répondu "oui", elle les déclara "unis par les liens du mariage", tandis qu'une salve d'applaudissements accueillait l'union.

Emotion

Auparavant, à leur entrée, les deux hommes, visiblement émus, l'un porteur d'un noeud papillon, l'autre cravaté, avaient été accueillis par de très longs applaudissements en faisant leur entrée au son de "Love" de Nat King Cole, main dans la main, tandis que dehors, des couples gays et lesbiens s'embrassaient au milieu des cris de joie.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess