Faits divers – Justice

Mariages chinois : Jean Germain et Lise Han confrontés pendant 12 heures

Par Fanny Bouvard, France Bleu Touraine mercredi 5 février 2014 à 1:10

L'affaire des mariages chinois à Tours
L'affaire des mariages chinois à Tours © Patrice Deschamps-La Nouvelle République

Dans l'affaire des mariages chinois, la confrontation entre Jean Germain et Lise Han, son ancienne collaboratrice, était attendue depuis plus d'un an. Mardi 4 février, au palais de justice de Tours, ils ont été entendu pendant 12 heures par trois juges d'instruction. Retour sur cette journée.

La confrontation entre les deux principaux protagonistes de l'affaire des mariages chinois a débuté à 9h30 au Palais de Justice de Tours. Jean Germain, le maire de Tours, et Lise Han, son ancienne chargée de mission, se sont retrouvés pour la première fois devant trois juges d'instruction. Tous les deux mis en examen (Lise Han pour "prise illégale d'intérêts", "escroquerie" et "recel de fonds publics", et Jean Germain pour "complicité passive" ), ils se sont d'abord exprimés tour à tour sur le rôle joué par Lise Han au sein de la mairie de Tours, quand elle était chargée des relations avec la Chine.

12 heures de confrontation au Palais de Justice de Tours.

Puis ils ont été rejoint dans l'après-midi par Jean-François Lemarchand, l'ancien directeur général de Val de Loire Tourisme, mis en examen lui aussi. C'est lui qui avait embauché Lise Han quand l'affaire des mariages chinois a éclaté et qu'elle a quitté la mairie.

A l'issue de la confrontation, vers 22h, aucun des trois mis en examen n'a souhaité s'exprimer devant la presse. Seuls les avocats de Jean Germain et Lise Han ont pris la parole.

Pour Maître Dominique Tricaud, représentant de Jean Germain, cette confrontation confirme les dires du sénateur-maire. "Cela confirme qu'il ignorait tout des relations qu'entretenait Lise Han avec la société Time, qui organisait les mariages chinois." Maître Tricaud s'est dit optimiste quant à l'annulation de la mise en examen de Jean Germain.

"C'est une double satisfaction." Maître Tricaud, avocat de Jean Germain.

Maître Dominique Tricaud, avocat de Jean Germain.

En face, l'avocat de Lise Han, maître Gérard Chautemps s'est dit aussi satisfait de cette journée. 

" Que va-t-il ressortir de tout cela ? Je l'espère, un abandon des poursuites." Maître Gérard Chautemps.

Maître Gérard Chautemps, avocat de Lise Han.

Mais quelles que soient les conclusions des avocats, toutes les décisions appartiennent aux juges en charge du dossier et ils ne s'exprimeront qu'à la fin de l'instruction.

Partager sur :