Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Mariages chinois : l'immunité parlementaire de Jean Germain en jeu

Par

Une demande de levée de l'immunité parlementaire de Jean Germain, le sénateur-maire de Tours, figurerait à l'ordre du jour du Sénat mercredi 29 mai. Elle concerne l'affaire dite "des mariages chinois".

Jean Germain devant des couples chinois lors de la quatrième édition des "noces romantiques en Touraine" en octobre 2008.
Jean Germain devant des couples chinois lors de la quatrième édition des "noces romantiques en Touraine" en octobre 2008. © Maxppp

Lise Han, l'ancienne chargée des relations entre l'Asie et la mairie de Tours, celle qui avait en charge l'organisation des fameux mariages chinois, est  poursuivie pour escroquerie, tentative d'escroquerie, recel de biens publics et prise illégale d'intérêt. La Justice lui reproche notamment d'avoir été à la fois chargée de mission à la mairie et propriétaire d'une société de prestation de service à qui la municipalité a accordé plus de 750 000 euros de marchés publics en 2 ans. Lise Han est également soupçonnée d'avoir occupé un emploi fictif pendant un an, jusqu'à la fin de 2012, au sein de l'organisme chargé du tourisme pour Tours Plus.

Publicité
Logo France Bleu

Une confrontation demandée

Dans cette affaire, quatre personnes ont déjà été mises en examen : Lise Han, son ancien mari, son nouveau, ainsi que Jean-François Lemarchand, le directeur de l'Office de tourisme.

Maitre Moysan, l'avocat de Lise Han, demande que sa cliente soit maintenant confrontée à Jean Germain, maire de Tours et président de Tours Plus. Une procédure de levée de l'immunité parlementaire est nécessaire pour permettre une convocation de l'élu. Le procureur de Tours confirme avoir transmis cette demande au Sénat "il y a plusieurs mois". La décision revient au bureau du Sénat , composé de 26 membres dont l'ancien Premier ministre Jean-Pierre Raffarin.

Pour l'élu d'opposition Pascal Ménage, il y aura des "dommages collatéraux" parmi les élus de l'agglomération. Selon lui personne ne pouvait ne pas savoir.

loading

Marie-France Beaufils, la sénatrice-maire de Saint-Pierre-des-Corps, également vice-présidente de l'agglomération de Tours, s'en remet au travail de la Justice.

loading

Jean Germain, sénateur-maire de Tours, a toujours refusé de s'exprimer sur le fond de l'affaire.

loading
loading

L'info en continu

Publicité
Logo France Bleu