Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Metz : Aurore a orchestré la fugue en Belgique

samedi 10 août 2013 à 6:00 - Mis à jour le samedi 10 août 2013 à 9:00 Par Cyril Destracque, France Bleu Lorraine Nord

Vendredi matin, France Bleu Lorraine avançait cette hypothèse. Le procureur l'a confirmé. Aurore a convaincu son père de partir en Belgique pendant 3 jours pour "aller voir la mer". L'enquête pour soustraction de mineure reste ouverte.

Aurore, 13 ans
Aurore, 13 ans © DR

Le scénario de l'échappée belle qui a duré trois jours est désormais connu. Dimanche à l'aube, Mickael Krackenberger et sa fille de 13 ans quittent leur studio du quartier du Sablon à Metz et prennent la route d'Ostende en Belgique. "Aurore a convaincu son père qu'elle voulait faire un break avec sa mère et voulait aller voir la mer" précise Laurent Czernik, le procureur-adjoint au tribunal de Metz, confirmant ainsi le témoignage de Vanessa, l'habitante d'Halluin diffusé par France Bleu Lorraine vendredi matin.

 

Aurore voulait voir la mer

Aurore, 13 ans entretient des "relations compliquées" avec sa mère qui a accepté de laisser partir en vacances avec son père qui souffre de trouble mentaux. Et lundi matin, alors qu'il est convenu qu'elle rentre chez sa mère, elle convaint son père de quitter la Moselle.  En chemin, "pour être tranquilles et ne pas être dérangés par la maman, ils ont décidé de se séparer de leurs téléphones portables en les jetant par la fenêtre du véhicule", a précisé Laurent Czernik. Après avoir erré en Belgique, à court d'essence et d'argent, après avoir été nourris et hébergés par une famille à Gand, Aurore et son père ont finalement été retrouvés jeudi matin dans la banlieue de Tourcoing à  l'aide d'une riveraine.

 

Le père placé en hopital psychiatrique

Dans la nuit de jeudi à vendredi, Mickael et sa fille ont été reconduits à Metz par la police et entendus dans le cadre de l'enquête pour soustraction de mineure par ascendant. En plus, le parquet de Metz considère qu'il y a une "circonstance aggravante" parce que Mickael Krackenberger a emmené l'enfant en dehors du territoire français. Des faits passibles de 3 ans d'emprisonnement.

Mais on est encore loin d'un éventuel procès. Vendredi soir, le père de l'adolescente fugueuse a été placé en hopital psychiatrique à la demande de son père. Du coup, sa mise en examen est reporté à une date indéterminée tout comme l'examen psychiatrique pour déterminer sa responsabilité pénale. Quant à Aurore et sa mère, elles ont été vues vendredi par un juge des enfants qui a mis en place des mesures de suivi éducatif et psychologique.