Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Metz : le principal suspect du meurtre de Borny en garde à vue

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Lorraine Nord

Un jeune homme de 19 ans a été interpellé ce vendredi dans un hôtel de l'agglomération messine. On le soupçonne d'avoir tué un homme d'une trentaine d'années le 29 mai dernier sur le parking du supermarché Cora de Metz-Borny.

Supermarché Cora de Borny
Supermarché Cora de Borny

L'enquête sur le meurtre de Borny a pris un tournant majeur ce vendredi. Un jeune homme de 19 ans présenté comme le principal suspect a été interpellé par les hommes de la police judiciaire dans un hôtel de l'agglomération messine et placé en garde à vue. Rien n'a filtré pour l'instant de ces déclarations mais on sait depuis les premières investigations que, dans ce dossier, tout plaide pour un règlement de compte sur fond de trafic de stupéfiants. Le lieu, le passé de la victime et les conditions de sa mort.

Des blessures mortelles

Peu avant 21 heures, le 29 mai dernier, un homme de 29 ans, défavorablement connu des services de police, avait été abattu par 3 balles sur le parking du supermarché Cora du quartier populaire de Metz-Borny. Il accompagnait un ami faire une course et l'attendait dans la voiture sur le parking quand un individu l'a interpellé. Une discussion vive et brève a précédé les tirs. L'une des balles a traversé le corps de la victime. Selon les premiers éléments de l'enquête, la victime n'avait aucune chance de s'en sortir. Transférée à l'hôpital de Mercy, l'homme avait succombé à ses blessures après une nuit en soins intensifs. Le lendemain de la fusillade, la policeavait lancé un appel à témoins.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess