Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mon HLM est-il bien assuré ?

lundi 12 août 2013 à 17:58 Par William Giraud, France Bleu Poitou

Au lendemain de l'incendie qui a détruit un appartement aux Montgorges à Poitiers, un constat : tous les locataires HLM ne sont pas assurés.

Cette fois, il n'y aura pas de problème. La responsable du bailleur social Logiparc pousse un "ouf" de soulagement. Après vérification, tous les résidents de l'immeuble de la rue Léopold-Senghor dont un appartement a pris feu hier sont assurés. C'est une chance car parfois il y a des mauvaises surprises. "L'an passé, nous avons eu une locataire sans assurance victime d'un sinistre. Elle a dû prendre tous les frais de réparation à sa charge..." Le bailleur a réalisé une enquête en 2012. Seuls 7 locataires sur 10 y ont répondu. Les autres ? "Soit ils n'ont pas eu le temps, soit ils ne sont pas en règle". De plus en plus de locataires contractent une assurance pour obtenir une attestation. Et puis très vite, ils s'arrêtent de payer. Le phénomène est réel. Et les contrevenants ne mesurent bien souvent pas les conséquences. L'assureur, de surcroît, n'est pas tenu d'informer le bailleur d'une rupture de contrat pour défaut de paiement. Un défaut d'assurance en HLM peut toutefois être un motif de résiliation de bail. La famille peut perdre son logement. Une procédure rare. Mais qui existe.

 

"Une locataire sans assurance victime d'un sinistre a dû prendre tous les frais de réparation à sa charge" Une responsable de Logiparc.

Les locataires hors-la-loi risquent gros.