Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mont-Saint-Michel : moins de marche à pied mais un stationnement plus cher dès lundi

A partir du lundi 3 juin, les navettes partiront du parking. Il y aura moins de marche à pied mais le prix du stationnement augmente malgré les protestations. Seule concession faite aux commerçants du Mont-Saint-Michel, la gratuité du parking en soirée.

Mont Saint Michel - les navettes
Mont Saint Michel - les navettes © Radio France

Les touristes qui viendront visiter le Mont-Saint-Michel à partir du lundi 3 juin n'auront plus à se rendre à pied du parking jusqu'à la station de départ pour prendre une navette.Il fallait marcher sur 900 mètres. C'est donc une bonne nouvelle pour les familles avec de jeunes enfants et les personnes agées ou handicapées.  

Mais le stationnement va couter plus cher à compter de lundi puisque le parcours des navettes est rallongé. Le tarif passe de 8,50 à 12 euros pour les voitures, de 12,50 à 20 euros pour les camping-cars, et de 40 à 55 euros pour les autocars.

Un parking gratuit en soirée

Le stationnement sera finalement gratuit le soir entre 19h et 2h du matin toute l'année, a annoncé ce mercredi Laurent Beauvais, le président du syndicat mixte de la Baie du Mont-Saint-Michel. Il s'agit d'une concession faite aux aux commerçants très remontés contre la nouvelle grille tarifaire.

Cette décision est saluée saluée par les intéressés mais jugée insuffisante. Les commerçants et les habitants déplorent la suppression des montoises, ces navettes qui déposaient auparavant les salariés et les personnes à mobilité réduite au pied du Rocher.

Le reportage au Mont-Saint-Michel de Benjamin Fontaine

A partir de lundi, les touristes pourront aussi accéder au Mont-Saint-Michel avec les maringottes, ces navettes tractées par des chevaux. Mais ils seront toujours débarqués à 400 mètres du monument le plus visité de France.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess