Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mort de Marina, 8 ans : l'Etat ne sera pas poursuivi

-
Par , France Bleu Maine

Un an après la condamnation des parents de la petite Sarthoise aux Assises, deux associations de protection de l'enfance espéraient faire reconnaître au civil la responsabilité des institutions. La justice les a déboutées ce jeudi matin.

Une soixantaine de personnes à la marche blanche pour Marina en mai 2013
Une soixantaine de personnes à la marche blanche pour Marina en mai 2013 © Radio France

Un mois après l'audience, le tribunal d'instance du XIIIe arrondissement de Paris déboute Enfance et Partage et Innocence en Danger, estimant que la faute lourde de l'Etat n'est pas constituée. Les associations s'appuyaient notamment sur le classement sans suite d'une enquête pour suspicion de maltraitance par le Parquet du Mans, quelques mois avant la mort de la petite fille à Ecommoy, en 2009.

Lors du procès des parents de Marina devant les Assises de la Sarthe, l'avocat général avait évoqué "le manque de clairvoyance et de pugnacité des services de la protection de l'enfance, parmi lesquels [il incluait] le Parquet ".

Une plainte au pénal pour "non-assistance à personne en danger" a été déposée par la tante de Marina, mais les associations doutent que la Justice y donne suite.

Elles attendent beaucoup en revanche du colloque national sur les violences faites aux enfants organisé au Sénat le 14 juin prochain.

Rodolphe Costantino, l'avocat d'Enfance et Partage

Homayra Sellier présidente de l'association " Innocence en Danger"

Choix de la station

France Bleu