Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dans les rues de Strasbourg, ce mardi soir.

Attaque mortelle à Strasbourg : ce que l'on sait de la fusillade qui a fait au moins trois morts et 12 blessés

Municipales 2014 : Alain Gest (UMP) se range derrière Brigitte Fouré (UDI) pour une union de la droite à Amiens

vendredi 23 août 2013 à 18:25 France Bleu Picardie

EXCLUSIVITE France Bleu Picardie - Alain Gest, député UMP de la Somme, président du parti dans le département, a décidé de se ranger derrière Brigitte Fouré (UDI) aux municipales de 2014 à Amiens. Brigitte Fouré sera donc tête de liste. Si elle est élue maire d'Amiens, elle proposera à Alain Gest le poste de président de l'agglomération.

Alain Gest se range derrière Brigitte Fouré
Alain Gest se range derrière Brigitte Fouré © Radio France

Un coup d'échec politique signé Alain Gest et Brigitte Fouré. Le député UMP de la Somme a décidé de se ranger derrière Brigitte Fouré (UDI) pour les municipales de 2014 à Amiens.

Si Brigitte Fouré devient maire d'Amiens, elle proposera alors la présidence de l'agglomération à Alain Gest.

Réécoutez l'annonce d'Alain Gest, en exclusivité sur France Bleu Picardie.

Alain Gest et Brigitte Fourré choisissent l'union pour les Municipales de 2014 à Amiens

Benoît Mercuzot (UMP) et Pascal Fradcourt (Parti radical) seront également présent sur cette liste.

Hubert de Jenlis, le grand perdant ?

Hubert de Jenlis (UDI), autre candidat centriste (et donc le deuxième de la droite), semble être le grand perdant. Cette annonce d'une liste commune intervient alors que le parti centriste était chargée de déterminer qui de Hubert de Jenlis et Brigitte Fouré serait investi pour le scrutin de mars 2014.

Mais pour Hubert de Jenlis, il faut attendre cette décision de l'UDI et ne pas aller plus vite que la musique.

Hbert de Jenlis : "J'attends la décision des instances nationales de l'UDI"

La décision, déjà ajournée il y a quelques semaines, était attendue pour septembre.

Brigitte Fouré appelle Hubert de Jenlis à rejoindre cette liste d'union de la droite."Nous avons besoin de lui ", repète-t-elle.

Réactions à gauche

Sur internet, les réactions se multiplient à gauche :Thierry Bonté (PS), élu en charge des Transports, Lucien Fontaine (PS), adjoint en charge de la Jeunesse et Didier Cardon (PS), conseiller régional, ont réagi sur le réseau social Twitter.

Par :