Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Municipales 2014 à Bruges: une primaire à droite et au centre

-
Par , France Bleu Gironde

Un an avant les élections municipales, l'UMP l'UDI et le Modem et CPNT se cherchent un candidat commun, pour aller défier Brigitte Terraza maire PS depuis 3 ans après la mise en examen de Bernard Seurot. Et avec en ligne de mire, la volonté de faire basculer la Communauté Urbaine de Bordeaux.

Les 5 candidats à la primaire à Bruges entourant Alain Juppé
Les 5 candidats à la primaire à Bruges entourant Alain Juppé © Radio France

On vote ce 15 juin à Bruges, comme à Paris et Lyon , il y a quelques semaines. Les 9.500 habitants de Bruges inscrits sur les listes électorales sont invités (s'ils le souhaitent et s'ils signent la charte des valeurs "Communauté d'Avenir") à désigner le futur candidat d'opposition au maire PS Brigitte Terraza, pour les municipales 2014.

Une primaire citoyenne

Il s'agit d'une primaire sous la bannière Communauté d'Avenir , du nom du groupe d'opposition à la CUB, présidée par Alain Juppé, pour éviter le camouflet de fin 2010 . Les listes de droite avaient totalisé 58% des voix au 1er tour, mais faute d'entente, Brigitte Terraza avait été élue. L'élection avait été organisée après la mise en examen de l'ex-maire Divers Droite Bernard Seurot .

Cinq prétendants

Il y a 5 candidats :Philippe Seguineaud (UMP), Sylvie Charroux (Sans Etiquette) Pierre-Olivier Pâquet (SE), Eric Veissier (SE) et Pascal Privat (SE). Pascal Privat, ex-élu dans l'équipe Seurot dont on a appris la mise en examen pour complicité d'abus de biens sociaux.

Objectif : reprendre la présidence de la CUB

Alain Juppé le maire de Bordeaux et chef de l'opposition à la CUB avec le groupe Communauté d'Avenir a un objectif: reprendre une ville que la droite n'aurait jamais du perdre , pour pouvoir reprendre ensuite la présidence de la CUB.

24 des 28 têtes de listes "Communauté d'Avenir" dans la CUB ont déjà été désignées pour les municipales 2014

Il reste donc Bruges (primaire) et Eysines Floirac et Parempuyre où Droite et Centre tentent de trouver un accord. Il ne devrait pas y avoir de primaire dans ces 3 autres communes.

"nous n'aurions jamais du perdre Bruges"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu