Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Actus

La Lilloise Lucie Leguay, étoile montante des chefs d'orchestres français

mercredi 12 décembre 2018 à 3:23 Par Winny Claret, France Bleu Nord

À vingt-huit ans, la jeune cheffe d'orchestre formée au Conservatoire de Lille est déjà connue en France. Elle a récemment été distinguée par la Philharmonie de Paris.

À 28 ans, la Lilloise Lucie Leguay est l'une des cheffes d'orchestre en vogue en ce moment.
À 28 ans, la Lilloise Lucie Leguay est l'une des cheffes d'orchestre en vogue en ce moment.

Lille, France

Elles étaient six. Six femmes (deux Françaises, une Anglaise, une Italienne et deux Coréennes) sélectionnées parmi une quarantaine de candidates pour le premier tremplin international des jeunes cheffes d'orchestre organisé par la Philharmonie de Paris, en novembre dernier. Parmi elles, Lucie Leguay, Lilloise de vingt-huit ans. 

Elle est entrée au Conservatoire de Lille pour prendre des cours de piano à l'âge de six ans, jusqu'au pôle supérieur, l'équivalent d'une licence. C'est aussi à Lille qu'elle rencontre Jean-Sébastien Béreau, un chef d'orchestre qui a notamment collaboré avec des musiciens comme Leonard Bernstein, Pierre Boulez ou Aldo Ciccolini. C'est lui qui transmet sa passion à Lucie Leguay et qui la forme pendant cinq ans. Elle s'envole ensuite pour Lausanne, en Suisse, où elle passe son master de direction d'orchestre.  Elle est maintenant de retour dans la capitale des Flandres, où elle vient de s'installer pour diriger son propre ensemble, l'orchestre de chambre de Lille. 

Une tournée avec le DJ Wax Tailor

Elle y dirige entre trente et quarante musiciens, "une bande de copains", explique-t-elle, avec qui elle tente d'aborder la musique classique différemment. Son orchestre se produit dans des maisons de retraite, des hôpitaux, mais aussi à la cathédrale Notre-Dame-de-la-Treille. Et Lucie Leguay fait participer des jeunes de la métropole lilloise, des enfants qui n'ont pour la plupart jamais fait de musique. Elle souhaite attirer un tout nouveau public, et justement, rendre plus accessible la musique classique, la cheffe d'orchestre sait faire. À 24 ans, elle est partie en tournée avec le DJ Wax Tailor partout en France et même à Bogotá, en Colombie. Une rencontre entre deux mondes très différents, "Quand il m'a contactée je pensais qu'il s'appelait Wax Ténor, comme un ténor lyrique. J'étais tellement éloignée de la musique actuelle que je m'attendais à rencontrer un chanteur d'opéra."

Une cheffe parmi les chefs

En novembre dernier, Lucie Leguay est distinguée à la Philharmonie de Paris lors du tremplin international des jeunes cheffes d'orchestres. Une première édition qui a pour but de donner plus de visibilité aux femmes qui tiennent la baguette, alors qu'elles représentent à peine quatre pour cent de la profession. Mais la Lilloise l'assure, elles sont de plus en plus nombreuses à ouvrir la voie, "Aujourd'hui il y a même des jeunes femmes d'une vingtaine d'années qui m'écrivent en me demandant si c'est possible pour elles aussi d'exercer ce métier là. Je trouve ça fantastique de pouvoir les encourager à le faire, en leur montrant qu'on s'intéresse à nous et qu'on veut nous aider." Lucie Leguay a été remarquée par le jury et elle devrait collaborer à l'avenir avec des orchestres comme l'Orchestre national de Lille ou l'Orchestre de Picardie.   

Pour la suivre : sa chaîne Youtube, ou sa page Facebook.