Actus

VIDEO - Edith Piaf, ses plus grandes chansons

Par Jean-Luc Vabres, France Bleu lundi 9 septembre 2013 à 15:27 Mis à jour le mercredi 11 octobre 2017 à 9:55

Edith Piaf - ses plus grands succès
Edith Piaf - ses plus grands succès © Maxppp -

Le 11 octobre 1963 s'éteignait celle qu'on nommait à ses débuts "la Môme Piaf". Un classement dans le vaste répertoire de l'icône de la chanson française est une mission quasi impossible tant les succès sont au rendez-vous. Au fil des décennies, retour sur ses plus grands succès...

1939, Les trois cloches

Composé par le Suisse Jean Vilard, la chanson fut interprétée pour la première fois, lors de la tournée d’Édith Piaf et des Compagnons de la Chanson aux Etats-Unis en 1948. Sur le thème de la naissance, du mariage et de la mort, le titre remporte un vif succès des 2 côtés de l'Atlantique.

1947, la vie en rose

Écrite par la chanteuse sur une musique de Louigy, ce titre phare dans le répertoire de la diva, date de 1945. Il est composé à la sauvette sur un coin de table d'une terrasse de café à Paris, à la demande de Marianne Michel. La chanson est ensuite quelque peu oubliée par Piaf, elle laisse le soin à son amie de l'interpréter dans les cabarets," La vie en rose" est finalement enregistrée qu'en octobre 1946. Le morceau fait rapidement le tour de la planète, il est repris entres autres par le célèbre trompettiste Louis Armstrong ou plus proche de nous par Grace Jones, Patricia Kaas, Donna Summer.

1949, L'hymne à l'amour

Le texte est signé Édith Piaf sur une musique de Marguerite Monnot. La mythique composition est avant tout une déclaration d'amour à Marcel Cerdan. Le morceau est joué une première fois en septembre 1949, dans le cadre du prestigieux cabaret new yorkais "Le Versailles". Un mois plus tard, l'homme de sa vie, disparait dans un accident d'avion au large des Açores. "L'hymne à l'amour" est gravé en mai 1950.

1956, L'homme à la moto

Ce morceau vient directement des Etats-Unis, il s'intitule "Black Denim Trousers and Motorcycle Boots ", il est interprété par "The Cheers". Le titre est signé par Jerry Leiber et Mike Stoller qui ont inscrit à leur curriculum-vitae, les plus grands succès d'Elvis Presley ! La version française est confiée à Jean Dréjac qui s'inspire du film "L'équipée sauvage" avec Marlon Brando. Edith Piaf lors de son passage à l'Olympia en 1956, l'inscrit à son répertoire. Vite devenu un classique, le titre est repris notamment par Mireille Mathieu, Michèle Torr, Nicoletta et Florent Pagny.

1957, La foule

Lors de sa tournée en Amérique du sud, Édith Piaf découvre la version originale intitulée "Que nadie sepa mi sufrir". Rentrée à Paris, elle en confie l'adaptation au parolier Michel Rivgauche. Bien des années plus tard en 1988, Paco revisite la composition en la nommant "Amor de mis amores" qui devient alors le tube de l'été.

1959, Milord

La chanteuse connait une romance avec Georges Moustaki, elle lui demande d'écrire pour son tour de chant. Le musicien quelque temps plus tard lui propose "Milord", c'est la fidèle Marguerite Monnot qui est chargée de la musique. Durant une année, Moustaki la suit en tournée, sa composition devenant incontournable lors des prestations de la chanteuse.

1960, Non je ne regrette rien

Les paroles sont de Michel Vaucaire, la musique est signée Charles Dumont. Tube planétaire qui à l'écoute donne toujours autant le frisson, cette chanson intemporelle qui aborde le bilan d'une vie, reste indéfectiblement toujours aussi émouvante. On ne compte plus les reprises, à noter cependant celles de Johnny Hallyday, Tina Arena ou encore Patricia Kaas.

Écoutez ses plus belles chansons