Actus

Mont-de-Marsan : il n'y a pas que les jeunes qui aiment les fêtes de la Madeleine

France Bleu Gascogne dimanche 20 juillet 2014 à 15:04

Pierre, Christine, Bernadette et leurs amis profitent des férias de Mont-de-Marsan depuis leur balcon.
Pierre, Christine, Bernadette et leurs amis profitent des férias de Mont-de-Marsan depuis leur balcon. © Radio France

Quand on parle des fêtes de la Madeleine, on pense aux hordes de jeunes qui arpentent les rues de Mont-de-Marsan jusqu'au petit matin. Pourtant il n'y a pas que des jeunes. Rue de la soif, au dessus de l'une des plus grandes bodeguas de la ville, logent six festayres à la retraite... ils admirent la fête vu d'en haut, et il leur arrive même de prendre des photos de la foule.

Il est minuit et demie, les férias battent leur plein à Mont-de-Marsan, et un homme aux cheveux blancs prend des photos de la foule depuis son balcon. "Comme ça il me restera un souvenir et je les regarderai lorsque j'aurai un coup de blues ", se justifie Alain. Ce papy "cool" est en coloc avec cinq de ses amis ; ils sont venus exprès pour les fêtes de la Madeleine.

"On critique toujours les jeunes aujourd'hui, mais pourtant vous voyez bien qu'ils sont gentils ! Ils s'amusent, et ils ont raison ", explique Christine. L'appartement appartient à ses beaux-parents qui vivent ici à l'année. Âgés de 84 ans, ils fuient les férias, pour le plus grand plaisir de leurs enfants.

Ils viennent de Saint-Pierre-du-Mont, de Langon et de Dax. Cet appartement qui domine deux des plus grandes bodeguas de la ville leur permet d'apprécier les festivités sans être obligés de se mélanger à la foule. "On danse toutes les trois sur la terrasse, en faisant coucou aux jeunes qui s'amusent dans la cour , lance Bernadette. Parce qu'on n'a plus l'âge d'aller faire la fête en bas. "

Mais ils ne se laissent pas abattre, et ils redoublent d'organisation. Non seulement ils ont prévu un stock de bouchons d'oreille pour se garantir quelques heures de sommeil nocturnes, mais ils ne manquent de rien pour remplir leurs assiettes et leurs verres. Pour l'occasion, chaque année, ils louent même leur propre tirette à bière !

Et l'année prochaine, Christine prévoit de louer une chambre à Pampelune pour faire découvrir la tradition des férias à son petit-fils de 15 ans. Une super grand-mère, n'est-ce pas ?

Vieux Fêtes - ENRO

►►► Madeleine 2014, le dossier France Bleu