Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Concerts – Live

Pau : "Femmes en Scène" pour la Fête de la musique

mercredi 30 mai 2018 à 19:12 Par Marie Moussié, France Bleu Béarn

La Fête de la musique signe une première cette année à Pau. Après le scandale de l'affaire Weinstein, le monde de la culture se mobilise contre les inégalités hommes-femmes et les violences à l'encontre de ces dernières. La journée du 21 juin célèbre les femmes à travers sa programmation.

Huit scènes seront installées dans le centre-ville pour la Fête de la musique 2018.
Huit scènes seront installées dans le centre-ville pour la Fête de la musique 2018. © Maxppp - Josselin Clair

Pau, France

Que des femmes au programme pour la Fête de la musique à Pau ? Non, bien qu'elles soient nombreuses et souvent à la tête des groupes qui vont se produire sur les huit scènes du centre-ville. Il faudra compter avec des membres masculins, mais aussi avec l'unique formation rap composée d'hommes : les palois Le Désordre.
Cependant, le programmateur à la Direction Culture de la Ville, Benoît Palacio, estime que le contrat est rempli : "Bien entendu, je n'ai pas réussi à trouver de groupes tous entièrement composés de femmes. Je me suis fixé l'objectif d'avoir des groupes avec des artistes féminines, c'est important. C'était le moment !"

"Les femmes artistes ont été malmenées cette année. La culture est un formidable vecteur pour montrer que les femmes ont un rôle éminent à jouer, et la Fête de la musique le révélera avec éclat et brio" Jean Lacoste, adjoint au maire de Pau, en charge de la culture

Brillantes et mises en avant

Benoît Palacio démonte immédiatement un cliché malheureusement tenace : "Les femmes artistes ne sont pas que des chanteuses ! Nous aurons aussi des DJ, des musiciennes, des compositrices." La plupart d'entre elles viennent du Sud-Ouest comme la voix-guitare paloise Bayard Virginie, ou le quatuor de filles Madam, groupe de rock originaire de Toulouse et Tarbes. 

Leur talent a tout de suite interpellé le programmateur : "Le rock indépendant, c'est un milieu très masculin. Il y a beaucoup de groupes de ce style avec des femmes très brillantes et très inventives qui ont réussi à tirer leur épingle du jeu, et je leur dis bravo !"

La Fête du militantisme

Les têtes d'affiche de cette Fête de la musique 2018 viennent d'Angleterre, d'Argentine et d'Afrique du Sud.
Reggae hybride, punk et ska pour les britanniques de The Skints. Sara Hebe, rappeuse argentine, est une militante LGBT très active dans les quartiers populaires de Buenos Aires. Mais celle qui impressionne le plus Benoît Palacio, c'est la sud-africaine Dope Saint Jude. Une jeune femme, ancien drag king (pendant féminin des drag queen), qui ponctue ses textes de revendications féministes.