Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Culture – Loisirs

Jazz à Vienne 2019 : c'est parti !

-
Par , France Bleu Isère

Ben Harper, Bobby McFerrin, Charlie Winston, Diana Krall, Thomas Dutronc... tous vont se succéder sur la scène du Théâtre antique de Vienne, pendant les 16 jours de la 39ème édition de Jazz à Vienne, jusqu'au 13 juillet.

En 2018, Jazz à Vienne a rassemblé 222 000 festivaliers
En 2018, Jazz à Vienne a rassemblé 222 000 festivaliers - Daniel Durand

Vienne, France

Le festival Jazz à Vienne 2019 commence ce vendredi 28 juin. Non pas dès le matin comme prévu avec l'habituel concert destiné au jeune public, annulé à cause de la canicule, mais avec les Midis du Jazz aux Scènes de Cybèle et le soir le concert d'ouverture au Théâtre antique, une création signée Raphaël Lemonnier, "Up above my head", qui réunit sur scène notamment les chanteuses Camille et Sandra Nkaké, inspirée des gospels et des chants de lutte du sud des Etats-Unis. 

250 concerts sont programmés, les trois quarts gratuits, en journée sur les Scènes de Cybèle ou en after au Jazz Mix et au Club de minuit, et les quinze soirées au Théâtre antique. Parmi les têtes d'affiche cette année : Ben Harper, Bobby McFerrin, Hocus Pocus, Charlie Winston, Diana Krall ou encore Thomas Dutronc. Mais également Chilly Gonzales, Chick Corea, Kassav, Calypso Rose, John Zorn... S'ajoutent aux concerts des conférences, expositions et déplacements dans les communes des alentours. 

Toute la programmation ici sur le site du festival.

Deux fils conducteurs pour cette 39ème édition : le premier, l'influence des luttes sur la musique, luttes sociales, raciales ou encore économiques. Il se traduit entre autres par le concert d'ouverture "Up above my head", qui puise son inspiration dans l'histoire du sud des Etats-Unis et les chants pénitentiaires, ou encore la représentation de Neneh Cherry, dont le dernier album aborde le thème de la violence et de l'avortement.

Le deuxième fil rouge, ce sont les Caraïbes : une soirée entière leur sera d'ailleurs consacrée, le dimanche 7 juillet, avec les concerts de Kassav notamment et de Calypso Rose au Théâtre antique, suivi le lendemain par la soirée dédiée à la musique cubaine.