Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : La nouvelle scène France Bleu Lorraine

La Playlist de France Bleu, le Live, avec Stereocrown

4 garçons, so nancéiens, so british... Fan du son des années 70, des Ramones et des Beatles.

Stereocrown et l'équipe de France Bleu Lorraine
Stereocrown et l'équipe de France Bleu Lorraine © Radio France - .

Avec Stereocrown, il y a des riffs de guitare énergiques, des chœurs entraînants. On retrouve notre anglais des années lycée, quelques souvenirs d'adolescence  (surfin, beach, sunshine, rock’n roll) et un bref instant l'on se demandera si les  Beatles ne sont pas de retour. Voici 4 vingtenaires - Pierre Dauphin, Paul Verdelet, Julien Gaspers, Thibault Lacoste - à l’énergie débordante. Et contrairement au titre de leur chanson  « rock’n roll is dead » vous allez découvrir un rock vibrant et vivant .

Stéréocrown, en session acoustique dans les studios de France Bleu Lorraine :

L'Intégral

"Surfing" nous emmène à la plage... de la Madine (oups!)

"Barcelona" ou l'histoire d'un week-end en Espagne

"Go to the beach", retour à la plage décidément, c'est une obsession les Stereocrown

"The world is singing", un titre résolument optimiste pour se quitter bien heureux

Et la reprise de Stereocrown, "Can't buy me love" des Beatles

Bravo à Séverine LAUMESFELD et Benjamin TRONCIN, pour la prise de son et les vidéos.

>>> La page Facebook de Stereocrown

>>> Le compte Twitter de Stereocrown

Choix de la station

À venir dansDanssecondess