Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Mystère dans le Berry après la mort de dizaines de vaches

jeudi 7 août 2014 à 15:26 Par Géraldine Marcon, Carl Dechâtre et Fiona Moghaddam, France Bleu Berry

Dans le Berry, une affaire inquiète les agriculteurs depuis plusieurs mois. Plusieurs exploitants ne parviennent pas à expliquer la mort de dizaines de vaches de leurs troupeaux, et estiment qu’elles ont été empoisonnées. Les éleveurs concernés habitent dans des différentes zones de l’Indre et du Cher.

Un troupeau de vaches laitières
Un troupeau de vaches laitières © Maxppp-Grégory Yetchmeniza-Le Dauphiné

Pour le moment, les enquêteurs qui sont en charge de cette affaire parlent de cas isolés mais les agriculteurs y voient des similitudes. Plusieurs cas du genre ont été rapportés depuis quelques mois. Il y a d'abord ce couple d'agriculteurs à Luant dans l'Indre qui a perdu une trentaine de vaches l'année dernière. Même le vétérinaire ne savait pas de quoi les bêtes étaient mortes, jusqu'à ce que le couple découvre du poison dans un des prés. Il s’agit de bromadiolone, normalement destiné à éradiquer les ragondins, il provoque des hémorragies internes. Dans cette première affaire, une plainte a été déposée mais l'enquête n'a toujours pas abouti.

Empoisonnement vaches / son

"Malgré tous les soins, elles finissaient par mourir" Francine Perrin, éleveuse à Luant.

Deux nouveaux cas recensés

Toujours dans l'Indre, mais au nord du département à Chabris, la moitié d'un troupeau a été décimé. Selon l’éleveur, les bêtes auraient été empoisonnées au désherbant agricole, pour l’instant les analyses semblent confirmer cette piste mais l’enquête est encore en cours. Le mystère s’épaissit puisqu’il y a désormais un troisième cas, cette fois-ci dans le Cher à Vallenay au sud de Bourges. Un éleveur est persuadé que les 60 vaches qu'il a perdu depuis 2012 ont été empoisonnées. Les autopsies et les analyses des animaux révèlent des carences dans l’alimentation, un diagnostic que l'éleveur ne veut pas entendre.  Et ce cas est troublant, selon un vétérinaire extérieur au dossier, il est étonnant qu'une carence tue autant de vaches. Cela peut tout de même arriver en fonction de l'état du troupeau, de son âge et du suivi apporté par les agriculteurs. Dans cette dernière affaire, le parquet de Bourges a décidé de classer le dossier il y a quelques jours.

Empoisonnement vaches ENRO

Les précisions de Fiona Moghaddam