Élections

Résultat des élections législatives à Saint-Pierre-la-Garenne

Par La rédaction de France Bleu, France Bleu mercredi 7 juin 2017 à 14:34 Mis à jour le lundi 19 juin 2017 à 0:09

Résultats du second tour des élections législatives 2017 à Saint-Pierre-la-Garenne (quatrième circonscription de l'Eure)

Avec 51,19% des voix, Doris PERREAUX (Front National) arrive en tête au second tour des élections législatives à Saint-Pierre-la-Garenne. Quant au candidat d'En marche ! Bruno QUESTEL, il réalise un score de 48,81%.

À l'issue du premier tour de Saint-Pierre-la-Garenne, c'était M. QUESTEL qui occupait la première position en recueillant 33,14% des voix, quand Mme PERREAUX en obtenait 30,18%. La candidate du FN a pris l'avantage entre les deux tours grâce au report de 49 votes en sa faveur, tandis que son concurrent d'En marche ! en récupère 32.

327 électeurs de Saint-Pierre-la-Garenne sont allés voter, ce qui représente 44,73% du corps électoral. On remarque une diminution de près de trois points de la mobilisation en comparaison avec le premier tour. Il y a également moins de votants qu'en 2012, où la participation au deuxième tour s'élevait à 56,34%.

Résultats du second tour des élections législatives 2017 dans la quatrième circonscription de l'Eure

Avec 60,51% des voix, Bruno QUESTEL (La République en marche) remporte les élections législatives de la quatrième circonscription de l'Eure lors du deuxième tour des élections législatives. Les voix restantes (39,49%) reviennent à son adversaire, la candidate frontiste Doris PERREAUX.

M. QUESTEL arrivait déjà en tête au soir du premier tour de la quatrième circonscription de l'Eure, avec 33,3% des votes contre 21,56% pour Mme PERREAUX. De plus, le candidat d'En marche ! a bénéficié d'un meilleur report de voix entre les deux tours, il totalise en effet 6 517 suffrages supplémentaires alors que son adversaire du FN en gagne 4 324.

Au sein de la quatrième circonscription de l'Eure, 38 547 électeurs sur 89 940 sont allés voter, ce qui constitue 42,86% du corps électoral. Ce taux représente une participation moins élevée de 5,88 points que celle du premier tour. En comparaison avec le deuxième tour des élections législatives de 2012, la mobilisation a également connu une diminution d'un peu plus de 12 points.

Les résultats du 1er tour

Résultats du premier tour des élections législatives 2017 à Saint-Pierre-la-Garenne (quatrième circonscription de l'Eure)

À Saint-Pierre-la-Garenne, à l'issue du premier tour des élections législatives, le candidat En marche ! Bruno QUESTEL se classe en première position en récoltant 33,14% des suffrages. Doris PERREAUX (Front National) termine à quelques points seulement, elle est en effet créditée de 30,18% des suffrages. Citons également François-Xavier PRIOLLAUD (Union des Démocrates et Indépendants), qui reçoit l'adhésion de 15,09% des votants.

En réunissant 33,14% des suffrages, le candidat d'En marche ! Bruno QUESTEL se classe en première position au premier tour des législatives à Saint-Pierre-la-Garenne. Doris PERREAUX (Front National) termine juste derrière et réunit 30,18% des voix. C'est un résultat synonyme de constance par rapport au scrutin de 2012. Quant à François-Xavier PRIOLLAUD (Union des Démocrates et Indépendants), il recueille 15,09% des suffrages. Il tombe en dessous de la moitié de son score des élections législatives de 2012, lorsqu'il militait sous l'étiquette Nouveau Centre.

Derrière ces favoris, on trouve Arnaud LEVITRE (La France insoumise, 7,69%), Alexis FRAISSE (Ecologiste, 3,85%), Richard JACQUET (Parti socialiste, 3,25%), Carole DEBOOS (Debout la France, 2,37%), Jean-Thomas BAUDOUIN (Divers, 2,07%), ainsi que David DESFRESNE (Divers, 1,18%).

Dans la localité, Nelly ABERGEL (Divers gauche) et Christophe SOLAL (Extrême gauche) sont crédités de moins de 1% des votes.

Pour finir, François-Marie PELOFFY (Divers) n'a totalisé aucune voix dans la municipalité.

Dans la commune, 0,58% de bulletins nuls ont été enregistrés. En outre, on comptabilise 2,02% de votes blancs.

À Saint-Pierre-la-Garenne, 347 inscrits sur 731 sont allés voter, ce qui représente un taux de participation de 47,47%. La mobilisation est donc moins élevée de 12 points qu'en 2012.

Résultats du premier tour des élections législatives 2017 dans la quatrième circonscription de l'Eure

Le candidat d'En marche ! Bruno QUESTEL réalise un résultat de 33,3% dans la quatrième circonscription de l'Eure, et s'y classe donc en première position. Son adversaire pour le second tour sera la candidate frontiste Doris PERREAUX, qui obtient 21,56% des votes.

Avec 33,3% de voix favorables, le candidat d'En marche ! Bruno QUESTEL est le vainqueur de ce dimanche dans la quatrième circonscription de l'Eure. Il retrouvera au second tour la candidate frontiste Doris PERREAUX, qui se qualifie avec 21,56% des voix. Le Front National progresse ainsi de près de trois points par rapport aux suffrages obtenus il y a cinq ans.

Arnaud LEVITRE (La France insoumise, 14,3%), François-Xavier PRIOLLAUD (Union des Démocrates et Indépendants, 13,9%), Richard JACQUET (Parti socialiste, 7%), Alexis FRAISSE (Ecologiste, 4,31%), Carole DEBOOS (Debout la France, 2,15%) ainsi que Christophe SOLAL (Extrême gauche, 1,03%) ne pourront pas être présents au second tour, faute d'avoir recueilli les voix nécessaires.

Au niveau de la quatrième circonscription, Jean-Thomas BAUDOUIN (Divers), David DESFRESNE (Divers), Nelly ABERGEL (Divers gauche) et François-Marie PELOFFY (Divers) ne franchissent pas le seuil des 1%.

Au sein de la circonscription, 0,59% de bulletins nuls ont été enregistrés. En outre, le vote blanc représente 1,88% des suffrages.

À l'échelle de la quatrième circonscription de l'Eure, 43 836 inscrits sur 89 942 ont exercé leur droit de vote, ce qui correspond à un taux de participation de 48,74%. En comparaison, la participation était de 57,36% lors des élections législatives de 2012 (-9 points).

Les précédentes élections à Saint-Pierre-la-Garenne

Ces textes ont été rédigés automatiquement par data2content, marque commerciale de la société Syllabs, à partir des données fournies par le Ministère de l’intérieur.