Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nouveau sursis pour l'entreprise Gad

jeudi 22 août 2013 à 7:39 Par Régis Hervé, France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel et France Bleu Loire Océan

La période d'observation est prolongée jusqu'au 16 octobre, mais la direction devra présenter son plan de continuation au plus tard le 18 septembre

Entrée de l'entreprise Gad, à Lampaul-Guimiliau
Entrée de l'entreprise Gad, à Lampaul-Guimiliau © Radio France - - Nicolas Blanzat

Une nouvelle et dernière étape pour les salariés des abattoirs Gad.Mercredi, le tribunal de commerce de Rennes a prolongé la période d'observation de 2 mois mais surtout, la direction de Gad, devra présenter son plan de continuation en cours d'éllaboration, au plus tard le 18 septembre.

L'entreprise d'abbatage de porcs prévoit de femer son site de Lampaul-Guimilliau : 800 des 850 salariés se retrouveraient au chômage. Fermeture aussi du siége social à St Martin des Champs avec plus d'une cinquantaine de salariés et du site de fabrication de produits élaborés de St Nazaire où travaillent 80 personnes.

Près d'un millier d'emplois sont menacés. L'abbatoir de Josselin avec 600 salariés serait sauvegardé.Des situations différentes selon les sites et un sentiment d'abandon sur certains. Si les salariés affirment être solidaires,  chacun essaie de défendre ses intérêts. C'est ce qu'a constaté Clara Lecoq Réale à Rennes où se trouvaient des salariés de Gad.

Gad Enrobé