Élections

Résultat des élections législatives à Lafage-sur-Sombre

Par La rédaction de France Bleu, France Bleu mercredi 7 juin 2017 à 14:34 Mis à jour le lundi 19 juin 2017 à 0:02

Résultats du second tour des élections législatives 2017 à Lafage-sur-Sombre (première circonscription de Corrèze)

En récoltant 54,72% des suffrages, le candidat du Parti socialiste Bernard COMBES se classe en première position au second tour des législatives à Lafage-sur-Sombre. Quant à Christophe JERRETIE (La République en marche), il est crédité de 45,28% des votes.

M. COMBES occupait déjà la première position au terme du premier tour de Lafage-sur-Sombre, en récoltant 18,52% des suffrages quand M. JERRETIE en obtenait 13,58%. Les votes dans la ville s'étant reportés de manière équivalente entre le candidat du Parti socialiste et son concurrent En marche !, 14 pour le premier et 13 pour le deuxième, le classement est resté le même qu'au premier tour.

À l'occasion du second tour des élections législatives, 52,8% des inscrits ont exercé leur droit de vote à Lafage-sur-Sombre. On note une réduction d'un peu plus de 12 points de la mobilisation en comparaison avec le premier tour.

Résultats du second tour des élections législatives 2017 dans la première circonscription de Corrèze

À l'occasion du deuxième tour des législatives, le candidat En marche ! Christophe JERRETIE est crédité de 53,43% des voix, et devient ainsi le nouveau député de la première circonscription de Corrèze. Son concurrent, le candidat socialiste Bernard COMBES, réunit le reste des suffrages, soit 46,57%.

Le résultat du deuxième tour de la première circonscription de Corrèze confirme celui du premier : M. JERRETIE était déjà majoritaire avec 32,51% des votes contre 17,92% pour M. COMBES. Le report de voix a pourtant été défavorable au candidat En marche !, qui gagne 4 975 suffrages entre les deux tours tandis que son adversaire socialiste en recueille 9 953.

49 237 électeurs de la première circonscription de Corrèze ont exercé leur droit de vote, ce qui constitue 53,15% du corps électoral. Si, par rapport au premier tour, moins d'électeurs se sont rendus au bureau de vote (-6,94 points), en comparaison avec le second tour des élections législatives de 2012, la mobilisation a connu une hausse d'un peu plus de 53 points.

Les résultats du 1er tour

Résultats du premier tour des élections législatives 2017 à Lafage-sur-Sombre (première circonscription de Corrèze)

À Lafage-sur-Sombre, au soir du premier tour des élections législatives, Françoise BÉZIAT (Les Républicains) est majoritaire avec 27,16% des votes. La deuxième position est occupée par Agnès TARRASO (Front National), qui réussit à convaincre 19,75% des votants. Bernard COMBES (Parti socialiste) termine juste derrière en recueillant 18,52% des voix. Christophe JERRETIE (La République en marche), quant à lui, est crédité de 13,58% des suffrages.

En rassemblant 27,16% des voix, Françoise BÉZIAT (Les Républicains) est majoritaire au premier tour des élections législatives à Lafage-sur-Sombre. C'est un peu plus de six points de moins que ce qu'avaient obtenu Les Républicains (anciennement l'UMP) en 2012. En deuxième position, on trouve Agnès TARRASO (Front National), qui réalise un score de 19,75%. Une hausse très importante du score pour le Front National, qui a multiplié par plus de 2 son résultat des législatives de 2012. Bernard COMBES (Parti socialiste) termine à quelques points à peine en réunissant 18,52% des suffrages. C'est un résultat douloureux pour le Parti socialiste, qui a perdu un peu plus de 29 points depuis les élections législatives de 2012. Christophe JERRETIE (La République en marche), quant à lui, est crédité de 13,58% des suffrages.

Derrière ces favoris, on trouve Jean-Marc VAREILLE (La France insoumise, 9,88%), Alain CRUZEL (écologiste) et Jean MOUZAT (PCF), tous les deux à 3,7%, Antoine BEHR (Debout la France, 2,47%), ainsi que Mumine OZSOY (Ecologiste, 1,23%).

Pour finir, aucun électeur dans la commune n'a voté pour Marie-Thérèse COINAUD (Extrême gauche), Alex William FERNANDEZ (Divers) et Anne-Pascale CHABOT (Divers).

Dans la localité, on enregistre 1,22% de votes blancs.

82 électeurs de Lafage-sur-Sombre sont allés voter, ce qui correspond à un taux de participation de 65,08%. À titre comparatif, la participation était de 76,56% en 2012 (-11 points).

Résultats du premier tour des élections législatives 2017 dans la première circonscription de Corrèze

Le vainqueur du premier tour des législatives dans la première circonscription de Corrèze est le candidat d'En marche ! Christophe JERRETIE, qui remporte l'approbation de 32,51% des votants. Son adversaire pour le second tour sera le candidat socialiste Bernard COMBES, qui est crédité de 17,92% des votes.

Le vainqueur du premier tour des législatives dans la première circonscription de Corrèze est Christophe JERRETIE (La République en marche), qui réussit à convaincre 32,51% des votants. Il retrouvera au deuxième tour Bernard COMBES (Parti socialiste), qui se qualifie en réunissant 17,92% des voix.

Françoise BÉZIAT (Les Républicains, 15,19%), Jean-Marc VAREILLE (La France insoumise, 11,57%), Agnès TARRASO (Front National, 9,06%), Jean MOUZAT (Parti communiste français, 7,79%), Mumine OZSOY (Ecologiste, 2,04%), Antoine BEHR (Debout la France, 1,58%) ainsi qu'Alain CRUZEL (Ecologiste, 1,06%), faute d'avoir réuni les voix nécessaires, ne participeront pas au prochain tour.

Marie-Thérèse COINAUD (Extrême gauche), Anne-Pascale CHABOT (Divers) et Alex William FERNANDEZ (Divers) réalisent un score inférieur à 1% à l'échelle de la première circonscription.

À l'échelle de la circonscription, on enregistre 1,99% de votes blancs. D'autre part, 1,13% des suffrages ont été considérés irrecevables.

55 669 électeurs de la première circonscription de Corrèze ont participé au scrutin, ce qui constitue un taux de participation de 60,08%. En comparaison, la participation était de 69,65% en 2012 (-10 points).

Les précédentes élections à Lafage-sur-Sombre

Ces textes ont été rédigés automatiquement par data2content, marque commerciale de la société Syllabs, à partir des données fournies par le Ministère de l’intérieur.