Élections

Résultat des élections législatives à Saint-Cibard

Par La rédaction de France Bleu, France Bleu mercredi 7 juin 2017 à 14:34 Mis à jour le lundi 19 juin 2017 à 0:14

Résultats du second tour des élections législatives 2017 à Saint-Cibard (dixième circonscription de Gironde)

59,09% des votants de Saint-Cibard ont donné leur vote au député sortant Florent BOUDIÉ (LREM) à l'occasion du deuxième tour des élections législatives, ce qui le place en première position. Son adversaire, la candidate frontiste Sandrine CHADOURNE, reçoit l'approbation de 40,91% des votants.

M. BOUDIÉ était déjà en tête au terme du premier tour de Saint-Cibard, avec 37,5% des voix contre 28,13% pour Mme CHADOURNE. De plus, le candidat En marche ! a bénéficié d'un report de voix favorable entre les deux tours, puisqu'il rassemble trois votes supplémentaires alors que le résultat de sa concurrente du FN est resté constant.

Lors du deuxième tour des élections législatives, la part de votants est chiffrée à 44,32% des inscrits à Saint-Cibard. Par rapport au premier tour, moins d'électeurs se sont rendus au bureau de vote (-11,36 points). La mobilisation est également moins élevée de 17,44 points qu'il y a cinq ans au deuxième tour.

Résultats du second tour des élections législatives 2017 dans la dixième circonscription de Gironde

Avec 67,9% des suffrages, le député sortant Florent BOUDIÉ (LREM) est réélu à l'issue du second tour des législatives dans la dixième circonscription de Gironde. Le reste des votes, soit 32,1%, revient à sa concurrente, la candidate du FN Sandrine CHADOURNE.

Le résultat du deuxième tour de la dixième circonscription de Gironde va dans le sens de celui du premier : M. BOUDIÉ arrivait déjà en tête avec 40,27% des votes contre 15,89% pour Mme CHADOURNE. De plus, le candidat d'En marche ! a bénéficié d'un meilleur report de voix entre les deux tours, puisqu'il rassemble 5 364 suffrages supplémentaires alors que sa concurrente du FN en récupère 3 821.

La part de votants s'élève à 44,67% des électeurs à l'occasion du second tour des élections législatives au niveau de la dixième circonscription de Gironde. Ce taux correspond à une mobilisation inférieure de 6,8 points à celle du premier tour. En comparaison avec le deuxième tour du scrutin de 2012, la participation a également connu une diminution de près de 16 points.

Les résultats du 1er tour

Résultats du premier tour des élections législatives 2017 à Saint-Cibard (dixième circonscription de Gironde)

Le député sortant Florent BOUDIÉ (LREM) parvient à mobiliser 37,5% des votants à Saint-Cibard, arrivant ainsi en tête du premier tour des élections législatives. Un peu plus de neuf points derrière, on trouve la candidate frontiste Sandrine CHADOURNE, qui est créditée de 28,13% des votes. Le candidat des Républicains Jean-Paul GARRAUD, quant à lui, parvient à convaincre 14,58% des votants.

Le député sortant Florent BOUDIÉ (LREM) réalise un score de 37,5% à Saint-Cibard, se plaçant ainsi en tête du premier tour des législatives. Un peu plus de neuf points derrière, la candidate du FN Sandrine CHADOURNE termine deuxième avec 28,13% des suffrages. Le Front National a ainsi gagné un peu plus de quatre points depuis la candidature de Mme ROYAL lors des élections législatives de 2012. Citons également le candidat des Républicains Jean-Paul GARRAUD, qui réalise un résultat de 14,58%. Il réalise ce faisant un résultat moitié moins important qu'il y a cinq ans.

D'autres candidats réalisent un score plus faible dans cette commune. C'est notamment le cas de d'Eloïse BAJOU (La France insoumise, 7,29%), de Charles POUVREAU (Union des Démocrates et Indépendants, 6,25%), d'Antoine GARANTO (Parti socialiste, 4,17%), ainsi que d'Agnès SÉJOURNET (Ecologiste, 2,08%).

Pour finir, Nolwenn LAMOTHE (Divers), Julien DELAMORTE (Debout la France), Gaëlle GÉNIN (Extrême gauche) et Jacqueline MOULARD (Divers) n'ont recueilli aucune voix dans la municipalité.

Dans la ville, 1,02% des suffrages ont été considérés invalides. D'autre part, on comptabilise 1,02% de votes blancs.

Au sortir du premier tour des élections législatives, la part de votants atteint 55,68% des électeurs à Saint-Cibard. Depuis le scrutin de 2012, la participation a donc connu une baisse de 11 points.

Résultats du premier tour des élections législatives 2017 dans la dixième circonscription de Gironde

Le député sortant Florent BOUDIÉ (LREM) reçoit l'approbation de 40,27% des votants dans la dixième circonscription de Gironde, et y arrive donc en tête. Son challenger lors du deuxième tour sera la candidate du FN Sandrine CHADOURNE, qui remporte l'approbation de 15,89% des votants.

Le député sortant Florent BOUDIÉ (LREM) remporte le premier tour des élections législatives dans la dixième circonscription de Gironde avec 40,27% de suffrages favorables. Son adversaire pour le prochain tour sera la candidate du FN Sandrine CHADOURNE, qui remporte l'adhésion de 15,89% des votants. En 2012, la candidature du Front National avait fini sur un score semblable.

Faute d'avoir rassemblé les voix nécessaires, Jean-Paul GARRAUD (Les Républicains, 15,52%), Eloïse BAJOU (La France insoumise, 13,18%), Antoine GARANTO (Parti socialiste, 4,94%), Agnès SÉJOURNET (Ecologiste, 3,87%), Charles POUVREAU (Union des Démocrates et Indépendants, 3,35%) ainsi que Julien DELAMORTE (Debout la France, 1,16%) ne participeront pas au second tour.

Trois candidates, Gaëlle GÉNIN (Extrême gauche), Jacqueline MOULARD (Divers) et Nolwenn LAMOTHE (Divers), réunissent moins de 1% des votes au sein de la circonscription.

Au sein de la circonscription, 1,15% des votants ont opté pour le vote blanc. En outre, 0,9% des voix n'ont pas été validées lors des dépouillements.

À l'échelle de la dixième circonscription de Gironde, 41 594 électeurs sur 80 807 se sont rendus aux urnes, ce qui constitue un taux de participation de 51,47%. La mobilisation est donc moins élevée de neuf points qu'en 2012.

Les précédentes élections à Saint-Cibard

Ces textes ont été rédigés automatiquement par data2content, marque commerciale de la société Syllabs, à partir des données fournies par le Ministère de l’intérieur.