Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Économie – Social - Haute-Vienne

De gauche à droite: Andréa Brouille (Maire de Bessines et Vice-Président de la Région), Jérôme Rubinstein (PDG de F2J Stamping), et Alain Rousset (Président de la Région Nouvelle Aquitaine)
Les personnels soignants et non soignants de l'EHPAD d'Ambazac expriment leur colère par un débrayage
En rouge, le lieu choisi par le département pour créer une 4e plage et voir s'installer des offres d’hébergement autour du lac de Saint-Pardoux
Les pompiers réclament plus de moyens humains mais aussi une revalorisation de leur prime de feu. Le préavis de grève court jusqu'au mois d'août prochain.
L'entreprise Steva devrait devenir F2J Stamping, après la reprise actée par le Tribunal de commerce de Lyon
Bessines-sur-Gartempe, France
Le 24/06/2019 à 18h49

Bessines-sur-Gartempe : Adieu Steva, voici "F2J Stamping"

Marché des producteurs de pays, au Vigen, en 2017 (image d'illustration)
L'entreprise Steva, à Bessines-sur-Gartempe (87)
Comme d'autres villes, Limoges va faire sa pub sur les vols d'Air France du 1er juillet au 31 décembre
L'un des deux prototypes présentés est un pare-brise intelligent, à destination de l'aviation civile.
Une partie de ping pong pour un contrat d'embauche ?
Encore une semaine d'attente avant d'être fixé sur le sort de l'usine d'emboutissage Steva, à Bessines-sur-Gartempe
Bessines-sur-Gartempe, France
Le 12/06/2019 à 15h49

Bessines-sur-Gartempe : une semaine de plus pour boucler la reprise de Steva

Ils étaient une trentaine d'agents ce mardi pour exprimer leur ras le bol devant l'Hôtel de Ville de Limoges