Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Nouvelle claque pour les salariés de Candia au Lude

-
Par , France Bleu Maine

La direction de Candia est sur le point de sous-traiter une partie de la production des "Candy' up" en Belgique. Or, ces briquettes de lait aromatisé représentent une grande partie de l'activité de l'usine sarthoise qui doit fermer l'an prochain.

image par défaut

Pour faire face à la demande française et espagnole, il y a deux ans, Candia a décidé de développer la production des "Candy' up". Après l'usine du Lude, c'est celle de Lons, près de Pau, qui a commencé à fabriquer ces briquettes de lait aromatisé. Or, aujourd'hui, Candia n'arrive plus à répondre aux commandes des supermarchés, voilà pourquoi le groupe laitier prévoit donc de sous-traiter une partie de la production en Belgique ("uniquement si on rencontre des problèmes de production ou de livraison ", assure la direction).

Les salariés du Lude sont écoeurés : la demande est forte et pourtant, Sodiaal, leur maison mère, compte toujours fermer leur usine l'an prochain pour faire des économies, et en plus, "elle dépense de l'argent en faisant appel à un sous-traitant ". 

Pour la CFDT, ce n'est peut-être qu'un début, "si Candia n'arrive pas à fournir assez de "Candy' up" avec deux sites de production, comment faire avec un seul ? ".

Les salariés du Lude ont bien du mal à comprendre la logique de Candia

Choix de la station

À venir dansDanssecondess