Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Résultat élections régionales et départementales 2021 : Gers (32)

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Gers (32) : résultat 2e tour des élections régionales 2021

Lors du deuxième tour des élections régionales 2021, les inscrits du Gers choisissent majoritairement la liste UGE dirigée par Carole DELGA, qui récolte 60,59 % des voix.

Lors du deuxième tour des élections régionales 2021, la liste UGE présentée par Carole DELGA se classe à la première place dans le Gers, créditée de 60,59 % des voix. Avec 21,75 % des suffrages exprimés, la liste menée par Aurélien PRADIÉ (Union de la Droite) termine en deuxième position. La troisième place revient à la liste représentée par Jean-Paul GARRAUD (Rassemblement National), qui remporte un score de 17,66 %.

La liste de Mme DELGA était déjà majoritaire au soir du premier tour du Gers avec 44,38 % des votes, contre 16,8 % pour celle de M. GARRAUD. Quant à la liste de M. PRADIÉ, elle avait reçu 13,77 % des suffrages. La liste Union Gauche et Écologistes maintient sa majorité après avoir profité du report de 9 543 votes. Le ralliement de 4 761 votants entre les deux tours permet à la liste Union de la Droite de prendre l'avantage sur son adversaire Rassemblement National, rejointe quant à elle par 389 électeurs.

Le taux d'abstention enregistré est de 55,82 % dans le Gers. L'abstention de ce deuxième tour est donc semblable à celle du tour précédent (55,32 %).

Dans le Gers, on relève 2,76 % de votes blancs et 2,13 % de votes nuls. On en avait comptabilisé respectivement 2,92 % et 1,78 % au premier tour.

Gers (32) : résultat 1er tour des élections régionales 2021

Lors du premier tour des élections régionales 2021, les électeurs du Gers choisissent en majorité la liste UGE emmenée par Carole DELGA, qui obtient 44,38 % des voix.

Dans le Gers, à l'occasion du premier tour des élections régionales 2021, la majorité des suffrages exprimés est remportée par la liste dirigée par Carole DELGA (UGE), avec un score de 44,38 %. La liste Rassemblement National présentée par Jean-Paul GARRAUD, avec 16,8 % des votes, figure en deuxième position. Créditée de 13,77 % des voix, la liste Union de la Droite emmenée par Aurélien PRADIÉ se classe à la troisième place.

Se trouvent ensuite les listes de Vincent TERRAIL-NOVÈS (UC, 9,02 %), d'Antoine MAURICE (écologiste, 8,18 %), de Myriam MARTIN (LFI, 4,53 %), de Malena ADRADA (Extrême gauche, 1,8 %) et de Jean-Luc DAVEZAC (REG, 1,36 %).

Pour finir, la liste Divers d'Anthony LE BOURSICAUD ferme la marche avec moins de 1 % des votes.

Dans le département, le taux d'abstention s'établit à 55,32 %.

On comptabilise 2,92 % de votes blancs et 1,78 % de votes nuls parmi les suffrages du Gers.

Ces textes ont été rédigés automatiquement par la société Syllabs, à partir des données fournies par le Ministère de l’intérieur.

Voir les résultats de la région

Présentation du département Gers

Né en 1790, le département du Gers est situé en région Occitanie. En 2013, la population du Gers était de 190 276 habitants, avec une croissance plutôt en hausse depuis le début des années 2000. 31 cantons et 463 communes composent le Gers. Avec une superficie de 6 256,82 km, la densité de population dans le Gers est de 30,2 habitants/km. Le chef-lieu du Gers est la ville d'Auch.

L'économie du Gers est basée principalement sur l'agriculture et le tourisme. Le département est parmi les plus grands producteurs de céréales (blé, colza, tournesol, maïs) et s'est spécialisé dans l'élevage de canards gras, artisanal et industriel. Parmi les autres spécialités culinaires du Gers, on trouve de nombreux vins tels que le madiran et l'armagnac.

Chaque année, ce sont 1 205 000 touristes qui visitent le Gers, une économie qui crée environ 2 400 emplois saisonniers et permanents. Le département du Gers accueille 24 840 entreprises en 2013 pour un total de 67 167 emplois.

Gers (32) : résultat 2e tour des élections départementales 2021

Dans le Gers, les binômes Divers gauche remportent six cantons à l'occasion du deuxième tour des élections départementales 2021, et récoltent un cumul de scores de 54,03 %, le plus haut du département.

Dans le Gers, les binômes Divers gauche remportent six cantons à l'occasion du deuxième tour des élections départementales 2021, et reçoivent un résultat cumulé de 54,03 %, le plus haut du département. Les binômes Divers droite se classent à la deuxième place avec 24,25 % des votes exprimés, et sont majoritaires dans deux cantons. Affichant un cumul de scores de 12,54 %, les binômes LR figurent en troisième position, et obtiennent deux cantons. Les binômes Divers récoltent 6,96 % des suffrages, tous cantons confondus.

  • 1er canton (Adour-Gersoise) : René CASTETS et Chantal SARNIGUET (DVD)
  • 2e canton (Armagnac-Ténarèze) : Patricia ESPERON et Michel GABAS (LR)
  • 3e canton (Astarac-Gimone) : Françoise CASALÉ et Jean-Pierre SALERS, élus au premier tour
  • 4e canton (Auch-1) : Michaël AURORA et Chantal DEJEAN-DUPÈBE (DVG)
  • 5e canton (Auch-2) : Charline DUMONT et Jérôme SAMALENS (Divers gauche)
  • 6e canton (Auch-3) : Camille BONNE et Cathy DASTE-LEPLUS (Divers gauche)
  • 7e canton (Baïse-Armagnac) : Elodie LANAVE et Philippe MARTIN (DVG)
  • 8e canton (Fezensac) : Benoit DESENLIS et Emeline LAFON (Divers droite)
  • 9e canton (Fleurance-Lomagne) : Charlette BOUE et Bernard GENDRE (DVG)
  • 10e canton (Gascogne-Auscitaine) : Bernard KSAZ et Lydie TOISON (DVG)
  • 11e canton (Gimone-Arrats) : Philippe DUPOUY et Hélène ROZIS LE BRETON, élus au premier tour
  • 12e canton (Grand-Bas-Armagnac) : Vincent GOUANELLE et Isabelle TINTANÉ, élus au premier tour
  • 13e canton (L'Isle-Jourdain) : Christine DUCARROUGE et Francis LARROQUE (Les Républicains)
  • 14e canton (Lectoure-Lomagne) : Xavier BALLENGHIEN et Valérie MANISSOL, élus au premier tour
  • 15e canton (Mirande-Astarac) : Francis DUPOUEY et Céline SALLES, élus au premier tour
  • 16e canton (Pardiac-Rivière-Basse) : Nathalie BARROUILLET et Gérard CASTET, élus au premier tour
  • 17e canton (Val-de-Save) : Jean-Pierre COT et Yvette RIBES, élus au premier tour

Le taux d'abstention enregistré est de 55,41 % dans le Gers. Le tour précédent affichait une abstention quasi égale à celle de ce deuxième tour (55,1 %).

On constate un vote blanc à hauteur de 4,5 % chez les votants du Gers, ainsi que 3,15 % de votes nuls. On en avait recensé respectivement 4,24 % et 2,46 % au premier tour.

Gers (32) : résultat 1er tour des élections départementales 2021

À l'occasion du premier tour des élections départementales 2021, les binômes Divers gauche sont majoritaires dans le Gers avec un cumul de scores de 46,3 %, et sont vainqueurs à la majorité absolue dans cinq cantons.

Dans le Gers, 34 conseillers départementaux doivent être élus à l'occasion des élections départementales 2021. Au sein de chacun des 17 cantons du département, les électeurs sont chargés de désigner deux conseillers.

  • canton d'Adour-Gersoise
  • canton d'Armagnac-Ténarèze
  • canton d'Astarac-Gimone
  • canton d'Auch-1
  • canton d'Auch-2
  • canton d'Auch-3
  • canton de Baïse-Armagnac
  • canton de Fezensac
  • canton de Fleurance-Lomagne
  • canton de Gascogne-Auscitaine
  • canton de Gimone-Arrats
  • canton de Grand-Bas-Armagnac
  • canton de L'Isle-Jourdain
  • canton de Lectoure-Lomagne
  • canton de Mirande-Astarac
  • canton de Pardiac-Rivière-Basse
  • canton de Val-de-Save

Lors du premier tour, les binômes Divers gauche sont majoritaires avec un cumul de scores de 46,3 %, et remportent la majorité absolue dans cinq cantons. Affichant un score global de 25,23 %, les binômes Divers droite figurent en deuxième position, et obtiennent la victoire à la majorité absolue dans deux cantons. Les binômes RN récoltent un résultat cumulé de 8,66 %. Les binômes LR se classent à la quatrième place avec un résultat de 6,14 %.

La majorité absolue a été atteinte dans 7 cantons :

  • 3e canton (Astarac-Gimone) : Françoise CASALÉ et Jean-Pierre SALERS (DVG)
  • 11e canton (Gimone-Arrats) : Philippe DUPOUY et Hélène ROZIS LE BRETON (Divers gauche)
  • 12e canton (Grand-Bas-Armagnac) : Vincent GOUANELLE et Isabelle TINTANÉ (DVD)
  • 14e canton (Lectoure-Lomagne) : Xavier BALLENGHIEN et Valérie MANISSOL (Divers droite)
  • 15e canton (Mirande-Astarac) : Francis DUPOUEY et Céline SALLES (DVG)
  • 16e canton (Pardiac-Rivière-Basse) : Nathalie BARROUILLET et Gérard CASTET (Divers gauche)
  • 17e canton (Val-de-Save) : Jean-Pierre COT et Yvette RIBES (DVG)

Sur 145 251 inscrits, 55,1 % s'abstiennent dans le Gers. C'est un résultat au-dessus de celui du premier tour des élections départementales 2015 (39,89 %).

Sur l'ensemble des votes, 4,24 % sont blancs et 2,46 % sont jugés nuls.

Ces textes ont été rédigés automatiquement par la société Syllabs, à partir des données fournies par le Ministère de l’intérieur.

Présentation du département Gers

Né en 1790, le département du Gers est situé en région Occitanie. En 2013, la population du Gers était de 190 276 habitants, avec une croissance plutôt en hausse depuis le début des années 2000. 31 cantons et 463 communes composent le Gers. Avec une superficie de 6 256,82 km, la densité de population dans le Gers est de 30,2 habitants/km. Le chef-lieu du Gers est la ville d'Auch.

L'économie du Gers est basée principalement sur l'agriculture et le tourisme. Le département est parmi les plus grands producteurs de céréales (blé, colza, tournesol, maïs) et s'est spécialisé dans l'élevage de canards gras, artisanal et industriel. Parmi les autres spécialités culinaires du Gers, on trouve de nombreux vins tels que le madiran et l'armagnac.

Chaque année, ce sont 1 205 000 touristes qui visitent le Gers, une économie qui crée environ 2 400 emplois saisonniers et permanents. Le département du Gers accueille 24 840 entreprises en 2013 pour un total de 67 167 emplois.

Gers (32) : résultats d’élections dans les principales communes

Choix de la station

À venir dansDanssecondess