Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Panique au Grand Journal : le tireur jugé mardi

-
Par France Bleu

L'homme qui a tiré deux coups de feu à blanc à proximité du plateau du Grand Journal de Canal+ pendant un direct, vendredi à Cannes, sans faire de blessé, sera jugé mardi par le tribunal de Grasse, dans les Alpes-Maritimes. Son geste avait contraint Michel Denisot à se cacher sous son bureau et interrompre brutalement l’émission.

L'homme a semé la panique sur le plateau de l'émission, qui a dû être interrompue.
L'homme a semé la panique sur le plateau de l'émission, qui a dû être interrompue. - Capture d'écran

Grosse frayeur, mais plus de peur que de mal : vendredi soir, en pleine émission du Grand Journal, retransmis en direct depuis Cannes, un homme a tiré deux coups de feu à blanc à proximité du plateau où officiait Michel Denisot, provoquant un mouvement de panique dans le public, et forçant l’animateur à se réfugier sous son bureau et interrompre le programme.

Présenté à un psychiatre pendant sa garde à vue, l'individu âgé de 42 ans, qui avait exhibé une grenade s'étant avérée factice, a été déclaré responsable de ses actes. Il sera jugé en comparution immédiate.

L'homme, qui avait déclenché un mouvement de panique, parmi les centaines de spectateurs de l'émission, avait aussi sur lui un petit couteau à cran d'arrêt. Le Grand Journal, qui recevait les membres du jury du festival Christoph Waltz et Daniel Auteuil, qui avait été immédiatement interrompu, a pu reprendre l'antenne trente minutes plus tard.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess