Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pas de Scop pour les ex-salariés de Grandeco à Châlons-en-Champagne

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Une partie des 162 salariés comptait sur cette coopérative participative pour faire redémarrer leur usine de papier peint et préserver leurs emplois. Le projet était viable, mais le propriétaire belge n'a pas voulu céder la marque et vendre le site.

Grandeco (ex Grantil) à Châlons-en-Champagne
Grandeco (ex Grantil) à Châlons-en-Champagne

Déception, désillusion, voilà ce que ressentent les ex-salariés de Grandeco à Châlons-en-Champagne, après avoir appris que leur projet de Scop ne se ferait pas. Cette société coopérative et participative était pour eux le seul moyen de redémarrer leur usine de papier peint et donc de conserver leurs emplois. Selon les syndicats, le projet était viable et de nombreux élus le soutenaient, mais il n'a pas abouti parce que l'actionnaire belge a refusé de revendre la marque et le site.

Franck Leclerc, représentant de la CGT chez Grandeco.

Jean-Paul Bachy, président de la région Champagne-Ardenne, exprime sa déception

Choix de la station

À venir dansDanssecondess