Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Perdu, il a passé 24 heures en montagne, en short, sous la pluie

mardi 27 août 2013 à 10:48 Par François David, France Bleu Roussillon

Un touriste montpelliérain s’est égaré dans le brouillard en faisant un trail dans les Pyrénées Catalanes. Les secouristes l’ont cherché toute la nuit.

Le Pic Carlit depuis le Lanoux
Le Pic Carlit depuis le Lanoux © Creative commons - GailOm

Un montagnard a été retrouvé sain et sauf ce mardi matin par les secouristes. Mais on peut dire qu’il a eu de la chance !Ce Montpelliérain d'une cinquantaine d'années, en vacances à Font-Romeu, était parti la veille vers 9h, dans une tenue très légère, en short,  pour un trail (une course en montagne). Il avait prévu de gravir le Carlit, point culminant des Pyrénées-Orientales.Vers 13 heures, il appelle son épouse : il s'est perdu dans le brouillard, il lui demande de prévenir les secours. Mais par malchance, la météo est trop mauvaise pour faire décoller l'hélicoptère. Et pour ne rien arranger, une panne soudaine de téléphone portable dans tout le secteur empêche toute communication pour le localiser. Une seule fois, les secouristes réussissent à le joindre, vers 17h, pendant quelques secondes : le randonneur a juste le temps d’indiquer qu’il se trouve prés de l’étang du Lanoux.

Une heureuse rencontre

Les recherches à pied se poursuivent toute la soirée, puis toute la nuit, sans résultat. Les CRS son inquiets. Car la météo est très mauvaise : de la pluie et des températures proches de zéro.Ce mardi matin, l’hélicoptère peut enfin décoller dés les premières lueurs du jour. Et vers 8h, l’homme est enfin localisé. Dans son malheur, il a eu beaucoup de chance en croisant un groupe de randonneurs beaucoup mieux équipés, qui avaient prévu de camper dans la montagne. Des randonneurs qui ont accepté de lui offrir le gite et le couvert pour la nuit…

randonneur

randonneur CRS