Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

A Périgueux : fermetures judiciaires provisoires de l'Ubu et de la Régence

-
Par , France Bleu Périgord

Une semaine après l'opération anti-drogue de 150 policiers et gendarmes dans quatre établissements de nuit de Périgueux, un juge d'instruction a décidé de fermer provisoirement l'Ubu et la Régence. Selon les enquêteurs, un gérant et deux salariés entretenaient des liens étroits avec des dealers.

Une voiture de police - image d'illustration.
Une voiture de police - image d'illustration. © Radio France - Stéphane Milhomme

Dans la nuit du 8 au 9 juin, 26 personnes avaient été interpellées dans ces deux établissements de nuit, ainsi qu'à l'Ouvre Boîte et l'O-2ème. Une autre personne était interpellée le lundi suivant. Cette opération d'envergure a été menée après deux années d'enquête et de filature afin de démanteler un trafic de drogue. Le patron de l'Ubu et de la Régence a été placé en détention provisoire et sept autres personnes ont été placées sous contrôle judiciaire. Précisions de Jules Brelaz.

Le pourquoi des fermetures judiciaires provisoires

"Des produits étaient revendus à l'intérieur de l'établissement par des salariés, avec la complicité du gérant", explique Baptiste Porcher, vice-procureur de Périgueux.

Le vice-procureur de Périgueux parle d'un réseau de trafic de drogue démantelé.

Coup de filet à Périgueux

La police et la gendarmerie ont mené ensemble cette enquête jusqu'aux interpellations, se félicite le procureur de la république de Périgueux. "Une opération d'ampleur inégalée en Dordogne", estime le Colonel Thierry Quintard, à la tête du groupement de gendarmerie de la Dordogne.

Colonel Thierry Quintard

 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu