Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Périphérique de Tours bouclé ?

-
Par , France Bleu Touraine

Il avait été enterré par Jean Germain! Le débat sur le périphérique de l'agglomération tourangelle a été relancé par la nouvelle majorité de Droite Babary-Briand

Embouteillages
Embouteillages © Maxppp - - photo d'illustration

Ils l'ont annoncé l'un et l'autre après les élections, du coup, toutes les communes situées potentiellement sur le territoire du périphérique-nord comme les associations de défense s'inquiètent et chacun commence à ressortir ses arguments.

Le débat existe depuis 35 ans, c'est le cas à Notre Dame d'Oë, commune de 400 habitants au nord de l'agglomération, le maire Jean-Luc Galliot ne refuse pas le débat mais il ne voit pas d'un très bon oeil un périphérique entre Notre Dame d'Oë et Chanceaux sur Choisille...

Périphérique / Maire ND d'Oë

La Droite tourangelle à peine au pouvoir, elle relance donc le débat sur le bouclage du périphérique de l'agglomération

mais d'abord, de quel projet de périphérique s'agit-il ? du périphérique-nord qui se trouverait sur le territoire de Notre Dame d'Oë et Chanceaux ? ou bien du petit périphérique intérieur, l'avenue du Danemark qui existe déjà mais qu'il faut finir car elle se termine par un noeud routier. Pour le moment, nul ne le sait. C'est pour cela que chacun réaffirme ses arguments à commencer par le maire de Notre Dame d'Oê Jean-Luc Galliot, également vice-pdt de Tours Plus favorable au tracé le plus au nord possible, tout proche de l'A28. Mais ce tracé coûterait énormément cher - de 140 à 170 millions d'euros. De son côté, l'association "Le Périph'Nord à la bonne place" prend la défense de l'environnement à l'appui du schéma de cohérence territorial

  • Tours
Choix de la station

À venir dansDanssecondess