Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pétition contre le gaz de houille en Moselle-Est

-
Par , France Bleu Lorraine Nord

L'inquiétude des habitants de Tritteling-Redlach (Moselle Est) depuis début juillet, le début du forage d'exploration du gaz de houille.

Forage gaz de houille à Tritteling-Redlach
Forage gaz de houille à Tritteling-Redlach © Radio France

Ce gaz de charbon à l'origine des fameux coups de grisou dont regorge le sous-sol de Moselle-Est. L'équivalent de 9 ans de consommation de gaz en France si on l'extrait.Pour vérifier si c'est rentable, depuis mai, la Sté EGL (Européan gas limited) basée à Freyming Merlebach commence l'exploration.Le premier forage est déjà en phase de test pour un an à Folschviller.Le deuxième vient de commencer à Tritteling-Redlach, viendra ensuite Freybouse, Loupershouse, et Pontpierre.Si ces forages d'exploration démontrent la rentabilité, la décision de passer à l'exploitation ne se fera pas avant l'été 2014 à Tritteling-Redlach.Mais si l'extraction du gaz de houille se fait sans la très décriée "fracturation hydraulique" comme pour le gaz de schiste, l'inquiétude est réelle. Crainte de destruction des paysages par l'affaissement des sols, ou encore pollution des nappes phréatiques à cause du pompage de l'eau des veines de charbon. Car c’est la technique d'extraction utilisée : des drains de 15 centimètres de diamètres sur 3kms de distance à 1000 mètres de profondeurs.

Après avoir reçu une pétition d'opposants dans sa commune avec 70 signatures, le maire de Tritteling-Redlach Jean Marini tente de rassurer ses habitants en organisant des réunions publiques.

Gaz de houille Tritteling-Redlach / son

Des explications nécessaires puisque la population n'a pas été consulté. Il n'y a pas eut d'enquête publique.  Elle n'est obligatoire que depuis juin 2012 or les autorisations pour Folschviller, Tritteling-Redlach, Freybouse, Loupershouse, et Pontpierre on été déposé avant. Par contre pour les autres communes à venir comme Longeville-lès-saint-Avold, Zimming (zimen) il y aura une enquête d'utilité publique. Des inquiétudes réunis dans une pétition d'opposant avec 70 signatures à Tritteling-Redlach (tritelin rédlac)Pierre emparan

Gaz de houille Tritteling-Redlach / enro

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu