Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Pfizer cède l'usine d'Amboise au groupe français Fareva

jeudi 29 août 2013 à 17:37 Par Yohan Nicolas, France Bleu Touraine

Les 500 emplois du site seront maintenus dans un délai de 5 ans précise Pfizer dans un communiqué. Les médicaments Pfizer resteraient produits à Amboise pour une durée de 10 ans, notamment le fameux viagra. Pfizer justifie cette décision par la perte de brevets.

Une boite de Viagra 1
Une boite de Viagra 1 © SElefant - - Photo d'illustration

Le groupe pharmaceutique américain Pfizer a annoncé jeudi le projet de cession de son site de production d'Amboise qui emploie près de 500 personnes au groupe français Fareva, l'un des principaux façonniers européens pour l'industrie pharmaceutique."Les emplois des collaborateurs d'Amboise en poste à la date du transfert seraient maintenus pendant un délai de cinq ans", a indiqué Pfizer dans un communiqué. La cession, qui a été présentée jeudi au comité d'entreprise, prévoit aussi que "les médicaments Pfizer actuellement produits à Amboise resteraient fabriqués à Amboise pour une durée allant jusqu'à 10 ans".Ce projet vise à "préserver le futur du site d'Amboise", a déclaré Florence Percie du Sert, directrice de la communication de Pfizer France lors d'une conférence téléphonique.

Pfizer justifie cette décision par la perte de brevets

Pfizer anticipait "une baisse des volumes dans les prochaines années" à Amboise, a-t-elle expliqué, en ajoutant que le site avait actuellement un taux d'utilisation insuffisant. Le laboratoire prévoit une demande diminuée pour certains de ses médicaments en raison de pertes de brevets.Le choix de l'entreprise Fareva, un partenaire de longue date de Pfizer, doit permettre de "trouver des clients supplémentaires pour produire à Amboise", selon la directrice de la communication. Fareva, partenaire depuis 2006, a déjà repris deux sites industriels français de Pfizer, à Val-de-Reuil et Angers.La stratégie industrielle du groupe au plan mondial est d'avoir des usines en propre et un réseau externe pour avoir "plus de souplesse" et actuellement 30% de la production mondiale est sous-traitée à des façonniers, a indiqué la porte-parole.Le site d'Amboise est la dernière implantation industrielle de Pfizer en France. L'usine employait 499 salariés en CDI au 30 juin dernier, dont 473 sont "susceptibles d'être transférés" à Fareva."Ce projet avec un partenaire industriel majeur français est la meilleure solution pour fournir aux collaborateurs d'Amboise des perspectives positives concernant le maintien de leurs emplois et l'avenir du site", a commenté le directeur du site d'Amboise, Luc Van Hijfte, cité dans le communiqué.Le montant de la transaction n'a pas été révélé. Le calendrier envisagé prévoit un transfert effectif au second semestre 2014.Quelque 71 millions d'unités ont été conditionnées en 2012 sur le site d'Amboise, qui fabrique notamment le Viagra (troubles de l'érection) et l'Amlor (hypertension).

D'après AFP