Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PHOTOS: le off du off des Fest Arts de Libourne

samedi 10 août 2013 à 6:00 Par Marion Dubreuil, France Bleu Gironde

Pendant trois jours, Libourne accueille 35 compagnies d'arts de la rue pour les Fest arts. Comme dans chaque festival, il y a la programmation officielle, la programmation off. Mais il y a aussi le off du off. Pas besoin de carton d'invitation pour s'installer rue Gambetta.

Les Fest arts se terminent le samedi 10 août à Libourne
Les Fest arts se terminent le samedi 10 août à Libourne © Radio France - Marion Dubreuil

La rue Gambetta devient une scène alternative

Pendant toute la durée du festival, la rue Gambetta est le terrain de jeu des artistes amateurs et professionnels qui ne font pas partie de la programmation officielle.

"Je suis le professeur Foutaise. Je trimballe une scène ambulante, un escalier pour accéder à la scène. Et je fais des conférences: slogans et poèmes" (Luc alias le professeur Foutaise)

Luc alias le professeur Foutaise  - Radio France
Luc alias le professeur Foutaise © Radio France - Marion Dubreuil

"On plie, on déplie. Cette rue c'est vraiment ce qu'on appelle le off du off, c'est à dire les artistes qui ne sont pas invités mais qui sont quand même bien accueillis"

La Gratt'Houille participe officieusement aux Fest'Arts de Libourne pour la 8e fois - Radio France
La Gratt'Houille participe officieusement aux Fest'Arts de Libourne pour la 8e fois © Radio France - Marion Dubreuil

A côté, le trio d'acrobates de Vincent fait découvrir certains portés aux passants.

"Si on peut amuser les gens en les faisant participer, ont est vraiment contents. Je ne prends pas de risques, je sais exactement ce que je fais." (Vincent acrobate amateur)

Mickael animateur de colo a testé l'acrobatie de rue - Radio France
Mickael animateur de colo a testé l'acrobatie de rue © Radio France - Marion Dubreuil

"Je pensais juste voir les spectacles je ne pensais pas que c'était possible d'essayer avec les intervenants. C'est la première fois que je viens et je suis déjà dans le bain" (Caroline, animatrice de colo)

Caroline animatrice d'une colo a testé l'acrobatie de rue  - Radio France
Caroline animatrice d'une colo a testé l'acrobatie de rue © Radio France - Marion Dubreuil