Plusieurs communes d’Indre-et-Loire touchées par les violentes chutes de grêle

Par Géraldine Marcon, France Bleu Touraine mardi 10 juin 2014 à 10:11

L'averse a été courte mais les grêlons impressionnants ont fait de gros dégâts.
L'averse a été courte mais les grêlons impressionnants ont fait de gros dégâts. © Radio France-Anthony Raimbault

Les orages ont été violents dans en Touraine ce lundi avec notamment des chutes de grêle importantes. Le village de Chambon a été touché dès le petit matin, et dans la soirée c’est l’agglomération tourangelle qui a subi les intempéries.

Des grêlons impressionnants, gros comme des balles de ping-pong, les orages qui ont éclatés ce lundi entre 20h et 20h30 sur l’agglomération de Tours. A Joué-les-Tours, la Riche, mais aussi Ballan-Miré, tous les témoignages parlent d’un phénomène exceptionnel. L’averse de grêle n’a duré que quelques minutes mais a fait beaucoup de dégâts.

Les véhicules ont bien sûr été touchés, la grêle a même fait éclater les pare-brises. Les tuiles et les ardoises de nombreuses toitures ont été transpercées, des verrières ont éclaté et même des cheminées ont souffert du passage de ce violent épisode orageux. A Ballan-Miré, une cellule de crise a été mise en place à la mairie pour accueillir et aider les habitants sinistrés.

7h00 Ballan Miré Boulangère

Au total ce lundi soir jusqu’à 23h, les pompiers du sud de Tours et de la caserne de Monts sont intervenus une quarantaine de fois. Leur mission était avant tout de protéger les habitations pour éviter l’inondation en installant des bâches sur les toitures abîmées. Ce matin, le calme est revenu et l’heure est au bilan des dégâts pour envisager la suite.

Le village de Chambon particulièrement touché

Dans le village de Chambon, près de Preuilly-sur-Claise au sud de la Touraine, la grêle est tombée lundi matin très tôt et a fait de gros dégâts. Une averse soudaine, violente et très localisée à touché la commune de 325 habitants. On estime que 80% des toitures du village été touchées, une trentaine vont nécessiter des travaux importants. Beaucoup de voitures ont aussi été touchées, la salle des fêtes est inondée et les vitraux de l’église ont quasiment tous été détruits par la grêle.

Enro Grele à Chambon

Dominique Maurice, le maire de Chambon, espère maintenant une reconnaissance de l’état de catastrophe naturelle.