Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Procès du braquage de Bompas : les témoignages émouvants des clients et du personnel

-
Par , France Bleu Roussillon

Le procès du braquage de la Poste de Bompas en 2011 se poursuit devant le cour d'Assises des Pyrénées-Orientales. Jeudi, les victimes des 3 braqueurs sont venues témoigner à la barre, elles étaient clientes ou salariées et ont vécu un véritable cauchemar. Le procureur a requis 10, 11 et 12 ans de réclusion criminelle. Verdict dans la soirée

Procès du braquage de Bompas - Les avocats de la défense
Procès du braquage de Bompas - Les avocats de la défense © Radio France

Beaucoup d'émotions mais aussi beaucoup de dignité jeudi devant la cour d'assises des Pyrénées-Orientales. Depuis mercredi, on juge les trois braqueurs de la Poste de Bompas en janvier 2011. Trois hommes vêtus de noir, le visage masqué avait surgi dans l'agence, bousculé et tenu en respect  les clients et le personnel.Certains ont témoigné à la barre pour raconter leur calvaire.Derrière le guichet, Aurélie, 25 ans aujourd'hui a été prise de panique. Elle a cru à son dernier jour. Elle a aujourd'hui quitté la Poste

Assise / aurélie

 

Ca vous marque à vie, ça vous reste ça... on peut pas oublier !

André 59 ans est ce qu'on appelle un itinérant au sein de la poste, et ce lundi matin, il se trouvait dans un bureau juste derrière, quand les 3 braqueurs ont surgi.

Assises / André

Catherine était venue déposer l'argent d'une association quand les agresseurs sont entrés et ont pratiquement tout cassé. Elle a été violemment bousculée par l'un d'eux pour qu'elle se couche à terre. Sous le choc, elle a perdu une dent. Cette femme de 50 ans a revécu la scène hier, une nouvelle épreuve qu'elle n'imaginait pas.

Assises / Catherine

Catherine, cliente de la Poste lors du braquage

Le directeur de l'agence mis en joue avec un pistolet puis un fusil pour qu'il ouvre le coffre a du se mettre en  arrêt maladie. Aujourd'hui, il n'est plus capable de manager. On lui a confié un poste subalterne avec perte de salaire. Le verdict de ce procès est attendu ce vendredi dans la soirée. Le procureur a réclamé 10, 11 et 12 ans de réclusion criminelle. Verdict dans la soirée.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu