Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PSA : les salariés d'Aulnay votent la fin de la grève

-
Par France Bleu

Après quatre mois d'interruption, l'usine de Seine-Saint-Denis reprendra son activité normale mardi prochain. Les syndicats et la direction ont en effet signé un accord censé apaiser la tension qui pèse sur le site, sur fond de plan social massif.

Les salariés sont en grève depuis quatre mois
Les salariés sont en grève depuis quatre mois © Maxppp

130 salariés concernés

La grève avait démarré le 16 janvier dernier, à l'appel de la CGT (suivie par la CFDT et Sud, dans un contexte particulier). PSA avait annoncé, quelques mois plus tôt, qu'un plan social prévoyant 8.000 suppressions de postes allait entrer en vigueur. Dans le cadre de ce plan, le site d'Aulnay est voué à disparaître.Les syndicats s'étaient donc lancés dans un mouvement de contestation de cette décision, qui avait conduit à de très fortes tensions sur le site, entre grévistes et non-grévistes. 130 des 2.500 salariés étaient notamment dans le collimateur de la direction. C'est cette situation que l'accord signé ce vendredi est censé apaiser.

La CGT renonce à contester le plan social

La CGT et la direction expliquent que quatre salariés licenciés (certains pour leur comportement violent durant la grève) bénéficieront des mesures de reclassement externe prévues par le plan social. Tout comme les 130 grévistes pour lesquels "une indemnité forfaitaire supplémentaire" est prévue s'ils quittent l'usine avant le 31 mai. Selon la CGT, environ 70 autres grévistes devraient recevoir des garanties écrites sur une mutation en interne.Toutes les procédures disciplinaires et judiciaires engagées par la direction contre des grévistes sont par ailleurs abandonnées. Enfin, la CGT a par ailleurs accepté de renoncer à ses recours en justice contre le plan de restructuration. L'usine devrait quant à elle reprendre une production normale mardi. Une manifestation aura été préalablement organisée sur le site, de 7h à 9h.

Le plan social de PSA
Le plan social de PSA
Choix de la station

À venir dansDanssecondess