Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

PSG : 32 blessés lors de la fête au Trocadéro

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Elle devait marquer le titre de champion de France du PSG, mais la fête prévue lundi soir à Paris au Trocadéro a été gâchée par les casseurs. La préfecture de police dénombre 32 blessés et 39 interpellations pour jets de projectiles et dégradations.

10.000 à 15.000 personnes s'étaient massées place du Trocadéro pour fêter le titre du PSG
10.000 à 15.000 personnes s'étaient massées place du Trocadéro pour fêter le titre du PSG © Maxppp

Trente deux personnes, dont trois membres des forces de l'ordre, ont été blessées hier soir  lors des incidents ayant marqué le rassemblement de fin de journée au Trocadéro pour célébrer le titre de champion de France du PSG selon le préfet de police de Paris, Bernard Boucault. 800 policiers ont été mobilisés pour cet événement et 39 personnes ont été interpellées pour jets de projectiles et dégradations.

"Il n'y aura plus de manifestation festive sur la voie publique pour le PSG"

Selon le préfet de police de Paris, il y avait des milliers de casseurs hier soir, des casseurs "qui ont fait preuve d'une violence inouïe". Bernard Boucault a annoncé qu' "Il n'y aura plus de manifestation festive sur la voie publique pour le PSG". "Il y avait des ultras mais dans ce genre de choses il y a des effets d'entraînement", a déploré le préfet selon lequel le choix du Trocadéro a été fait par le club et par la Ligue de football professionnel (LFP). Il a indiqué avoir lui-même demandé au club d'écourter la cérémonie au Trocadéro et d'annuler la croisière prévue sur la Seine.

Pas de sous-estimation de l’évènement

Détaillant l'ampleur des forces de l'ordre mobilisées pour cet évènement, il a précisé qu'il y avait "sept forces mobiles mobilisées, renforcées par deux CRS et 27 équipages BAC (Brigade anti-criminalité)". "Il n'y a pas eu de sous-estimation" de l'évènement, a-t-il insisté.

 

Mis à jour à 9h26 avec actualisation nombre d'interpellés et de blessés

Choix de la station

À venir dansDanssecondess