Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
ALERTE ENLEVEMENT. Un enfant de 8 ans, Dewi, enlevé à Lannion par son père
Dossier : L'affaire Merah

Quatre personnes interpellées dans l'affaire Merah

-
Par , France Bleu

Quatre personnes ont été interpellées et placées en garde à vue mardi matin, deux à Toulouse et deux à Paris, dans le cadre de l'enquête sur les éventuelles complicités dont aurait bénéficié Mohamed Merah.

Depuis plusieurs mois, plusieurs personnes de l'entourage de Mohamed Merah et de son frère Abdelkader ont été interpellées.
Depuis plusieurs mois, plusieurs personnes de l'entourage de Mohamed Merah et de son frère Abdelkader ont été interpellées. © Maxppp

L'enquête sur les éventuelles complicités dont aurait bénéficié Mohamed Merah se poursuit. Dans ce cadre, des membres de l'entourage des deux frères Merah, âgés de 24, 25, 27 et 29 ans ont été placés en garde à vue mardi matin : deux à Toulouse et deux à Paris. Ces proches des frères Merah ont été interpellés dans la matinée par les policiers de la sous-direction antiterroriste et du SRPJ de Toulouse.

Dans le cadre de l'enquête, deux hommes sont mis en examen, le frère aîné du tueur au scooter, Abdelkader Merah, et plus récemment Mohamed Mounir Meskine, 25 ans, qui est soupçonné d'avoir participé au vol du scooter utilisé Mohamed Merah pour commettre ses crimes.Depuis plusieurs mois, plusieurs personnes de l'entourage de Mohamed Merah et de son frère Abdelkader ont été interpellées , principalement dans la région toulousaine, avant d'être relâchées. Mohamed Mounir Meskine a été mis en examen le 18 mai pour vol en réunion en lien avec une entreprise terroriste et participation à une association de malfaiteurs terroriste. Placé en détention provisoire, il sera entendu une nouvelle fois le 17 juin sur le fond du dossier par le juge antiterroriste Christophe Tessier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess