Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Quentin, le pompier blessé à Grenoble par des CRS entendu par l'IGPN : "J'ai ressenti une vraie impartialité"

mardi 7 janvier 2014 à 16:29 Par Véronique Saviuc, France Bleu Isère

Le pompier qui a perdu un oeil lors d'affrontements avec les forces de l'ordre devant la Préfecture de l'Isère a été entendu ce mardi matin par l'Inspection Générale de la Police Nationale, la Police des Polices. Il a porté plainte après avoir visionné des vidéos tournées pendant la manifestation du 27 décembre.

Quentin à la sortie de l'Hôtel de Police de Grenoble après deux heures et demie d'audition par l'IGPN
Quentin à la sortie de l'Hôtel de Police de Grenoble après deux heures et demie d'audition par l'IGPN © Radio France - Véronique Saviuc

C'est ce mardi matin que l'Inspection Générale de la Police Nationale entend le pompier blessé lors d'affrontements avec les CRS place de Verdun à Grenoble le 27 décembre. 

Quentin Charron, pompier professionnel de 31 ans de la caserne de Seyssinet a perdu un oeil  pendant une manifestation : il a reçu un projectile lancé par les forces de l'ordre qui protégeaient l'accès de la Préfecture où se tenait un conseil d'administration du SDIS, le service départemental d'incendie et de secours.

A la sortie de son audition, le pompier a déclaré que l'audition avec la Police des Polices s'est bien passée.

Quentin IGPN Ca c'est bien passé

Quentin à été confronté aux images